Avec SeLoger, Les Voisins se tapent l’affiche !

Xavier Beaunieux
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Après avoir squatté vos écrans au moment de la pub, voilà que Les Voisins, la campagne publicitaire de SeLoger, s’affiche(nt) près de chez vous jusqu’au 20 juin ! Du toutou XXS (mais aux aboiements XXL !) aux cavalcades du fils des voisins du dessus, en passant par le fan de cuisine et le couple naturiste, tous les petits soucis que nous causent nos voisins sont représentés. Bon, et comme un faux-pas est vite arrivé, on vous donne tous nos conseils pour être « élu(e) voisin(e) de l’année ».

Image
Brigitte et Plume
Ne ratez pas la campagne d'affichage des Voisins, la saga publicitaire de SeLoger !
Sommaire

Les Voisins, la saga SeLoger, saison 2 : c’est parti !

Après avoir fait bouger les lignes, bousculé les codes et accessoirement contribué à mettre un coup de projecteur sur les concours d’imitation du cri de la mouette avec sa campagne TV, voilà que SeLoger, le site immobilier préféré des Français lance la saison 2 des Voisins, sa saga publicitaire. Toujours aussi décalé, novateur et irrévérencieux, ce second volet déserte cette fois vos écrans de télé pour investir les murs des plus grandes villes de France. Et notamment les Abribus ainsi que les quais du métro parisien.

Cette campagne d’affichage donne l’occasion à SeLoger de brosser le portrait (savoureux !) de ces voisins dont on se passerait bien : Brigitte, la mamie à l’air pincé et Plume, son chien, Victor, le petit garçon qui, au grand dam de ses voisins du dessous, court 24h/24 dans l’appartement de ses parents, Alban, le cuisinier amateur qui fait profiter tout le voisinage de l’odeur des bons (ou des moins bons) petits plats qu’il concocte, sans oublier Laure et Guy, le couple de seniors naturistes. Bref, autant de voisins qu'on ne souhaite à personne d'avoir mais qui nous parlent à tou(te)s.

Passée de l'écran à l'écrit, cette saison 2 de la saga Les Voisins apporte une nouvelle fois la preuve que chez SeLoger, on a à cœur de faire les choses sérieusement mais sans se prendre au sérieux et aussi que le bien idéal se trouve forcément parmi nos annonces, mais que pour les voisins pénibles, non, là vraiment, on ne peut toujours rien faire…

« Déclencher un instant de joie et de sourire sur la thématique universelle des voisins reste notre intention. C’était déjà l’essence même de notre campagne TV. Ces affiches ont été pensées comme des miroirs dans lesquels se reflètent au moins l’une de nos expériences vécues avec nos voisins »

Virginie Boudet, VP Brand & Communication de SeLoger. 

Les 7 commandements pour être élu(e) voisin(e) de l’année !

Pour un mois, pour un an ou pour la vie… les voisins, c’est cette catégorie à part, comme une 3ème famille, pas vraiment des amis ni tout à fait des étrangers. Alors pour égayer la vie de votre immeuble (ou la rendre supportable), voici quelques règles de voisinage qu’il est toujours bon de rappeler.

Un petit bonjour tu accorderas

Simple comme bonjour ? Pas toujours et pourtant c’est si facile de saluer son voisin avec un petit mot quand on se croise. Avouez que ce serait dommage de s’en priver, non ?

Le règlement de copropriété tu respecteras

Avant de laisser votre vélo dans l’entrée ou de repeindre vos volets en bleu, prenez connaissance des règles prévues dans votre règlement de copropriété. Vous éviterez bien des conflits inutiles.

Des petits services tu rendras

Ramener une baguette à la petite dame du rez-de-chaussée ? Sortir la poubelle de votre voisin qui a la jambe dans le plâtre ? Un petit pas pour vous, un grand pas pour la copropriété !

Trop de bruit tu ne feras pas

Alors oui, on comprend tous qu’un bébé ça pleure, qu’un match de finale, ça crée des cris de joie, que le bac, ça se fête et qu’un clou ne se plante pas avec le pouce.

Mais dans la mesure du possible, respectez la tranquillité des autres.

De tolérance tu useras

Parce que justement les parents épuisés du 3ème, ça pourrait être vous ou les fêtards du 5ème, avant de bondir et de vous énerver, respirez lentement. Ouvrez vos chakras et demandez-leur gentiment de faire un peu moins de bruit…

De communication tu abuseras

Une soirée d’anniversaire qui risque de finir en karaoké ? Des travaux et leurs célèbres coups de perceuse ? Hop, un petit mot dans le hall et tout le monde est content ou, a minima, prévenu.

L’intimité de chacun tu préserveras

C’est sympa de bien s’entendre avec ses voisins, de se rendre service, de se saluer. 

Veillez cependant à ne pas être envahissant(e). Dire bonjour oui. Frapper à leur porte 3 fois par jour, non.

On ne choisit (toujours) pas ses voisins mais on peut (toujours) trouver sa maison idéale sur SeLoger.

Dès le 21 juin prochain, SeLoger s’invitera dans vos playlists ! Ce sont ainsi 6 pranks (canulars, en VF) audio qui viendront semer la zizanie lors de l’écoute de vos plateformes préférées (Youtube, Spotify, Deezer). En effet, entre deux chansons, un voisin râleur vous interpellera et vous demandera de baisser le son. Ambiance…

Cet article vous a été utile ?
6
2

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Rouen est la grande ville française où les logements se vendent le plus vite. © Ekaterina Belova - Adobe Stock
France
Depuis 1 an, avec la hausse des taux et des prix qui restent élevés, les délais de vente se sont globalement allongés… mais pas partout. À Rouen, il faut 25 jours de moins pour vendre un logement...
Image
Les jardins ouvriers permettent aux citadins de créer leur propre havre de verdure. © luzulee - Adobe Stock
France
Les jardins ouvriers ont été créés il y a plus d’un siècle pour permettre aux familles d’ouvriers de subvenir à leurs besoins en nourriture grâce aux potagers. Aujourd’hui, on relève un regain d...
Image
C'est à Toulouse que le délai de vente s'est le plus raccourci au 1er mai 2024, passant de 86 à 83 jours. © FredP - Adobe Stock
France
Alors que les taux immobiliers affichent une tendance baissière et que les conditions d’octroi de crédits ont été assouplies, il semble que le marché immobilier soit encore poussif. Malgré la saison...