20 % des locataires parisiens ont profité de l'encadrement des loyers

SeLoger
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les chiffres publiés par Plurience révèlent que 2 locataires sur 10 ont bénéficié du dispositif d'encadrement des loyers à Paris, où la mesure est en place depuis le 1er août 2015. Le taux des bénéficiaires atteint même 35 % pour les locataires de petites surfaces.

Image
20 % des locataires parisiens ont profité de l'encadrement des loyers
35 % des petites surfaces ont vu leur loyer diminuer à Paris. © djama
Sommaire

L'encadrement des loyers profite déjà à 1 locataire sur 5

Longtemps décrié, l'encadrement des loyers, une des mesures phares de la loi Alur, profite à un locataire sur cinq, selon le dernier pointage de l’association Plurience, relayé par le journal Les Echos. En effet, 20 à 22 % des loyers auraient connu une baisse à la fin du mois de décembre 2015. Et ce sont les loyers des petites surfaces qui sont les plus impactés, avec un coup de rabot de 35 %. Ce bilan confirme les premières tendances entrevues entre août et fin octobre, période où 15 % des locataires avaient bénéficié du dispositif dans la capitale, sur 1 900 baux signés.

Conseils SeLoger

Pour connaître le loyer de référence dans votre quartier, c'est par ici.

Des interrogations autour de la méthode de calcul des loyers parisiens

Le bilan après 6 mois d'application de la loi est donc plutôt positif. Cependant, la méthode de calcul des loyers de référence par quartier, jugée opaque voire « aberrante » par certains professionnels du secteur, fait débat. En effet, les loyers de référence applicables à Paris intra-muros en 2015 sont la synthèse d’un échantillon de 23 000 baux (sur un parc de 400 000 logements dans la capitale), pris en compte par l’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne. Mais aujourd'hui, la base a doublé, atteignant 45 000 baux. Cependant, selon Les Echos, l’ajustement est proche et « les valeurs locatives de 2016 devraient reposer sur la base de données beaucoup plus large de Clameur, l’observatoire de référence des gestionnaires locatifs privés ».

Bon à savoir

L’encadrement des loyers prévoit, pour chacun des 20 arrondissements divisés en 80 quartiers, la fixation d'un plafond de loyer mensuel par m², évoluant selon le caractère vide ou meublé de la location, le nombre de pièces du logement et sa date de construction.

La rédaction vous conseille :

Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
A la une !
Image
Cannes ne connaît pas la crise : ses prix immobiliers sont en augmentation et la ville abrite la 2e rue la plus chère de France, le Boulevard de la Croisette. © bwzenith - Getty images
Villes
Le Festival de Cannes se déroulera du mardi 14 mai au samedi 25 mai 2024. L’occasion de revenir sur le marché et les prix immobiliers de cette ville qui se pare chaque année d’une atmosphère pleine de...
Image
Les prix se stabilisent depuis le 1er mars 2024 à +0,1 % avec une baisse des prix de -3,2 % sur un an. © Kevin LEBRE - Getty images
Villes
Bien qu’ayant connu une baisse de prix immobiliers notoire mais maîtrisée depuis deux ans, Rennes semble afficher des signaux d’embellie. Avec des prix immobiliers qui stagnent désormais à +0,1 %, on...
Image
vue sur Rouen
Villes
Rouen est une ville dynamique de 110 171 habitants environ, dont 70 % opte pour la location de leur logement. Les jeunes de 20 à 24 ans représentent 14 % de cette même population. Pour réussir à faire...