Rechercher un article

35 000 ventes immobilières à Paris en 2015 ?

35 000 ventes immobilières à Paris en 2015 ?

La baisse des prix combinée à la chute des taux de crédit ramènent les acheteurs dans les agences parisiennes, mais avec circonspection. Les ventes se font après mûre réflexion.

35 000 ventes immobilières à Paris en 2015 ?

Tous les indicateurs le montrent, l'immobilier parisien est en phase « éclaircie ». Après une fin d’année 2014 très calme, le marché parisien frémit. Le cumul de la baisse des taux des crédits immobiliers et des prix redonnent en effet du pouvoir d’achat aux familles qui entendent bien en profiter. En trois mois, les prix signés, à Paris, ont baissé de - 1, 3 %, atteignant en mars 8 130 €/m² en moyenne d'après le Baromètre LPI-Seloger mars 2015. Cette baisse dissimule mal les contrastes du marché. « Le prix des beaux appartements dans des immeubles de qualité baisse peu. En revanche, les biens avec défauts (premier étage, mal agencés…) partent avec une décote de 10 à 20 % ou plus » assure Le Figaro. Cette information est confirmée par Roger Abecassis, président de Consultants Immobilier : « Pour un même appartement dans un même immeuble on constate parfois un écart de prix de 2 000 €/m2 entre le premier et le troisième étage ».

De 28 000 à 35 000 ventes à Paris en 2015 ?

Les spécialistes assurent que la baisse des prix va se poursuivre. Les notaires, en analysant les avant-contrats signés, annoncent pour mai un prix à 7830 €/m². Côté ventes, 2015 pourrait être meilleur que l’an dernier. « 30 000 à 35 000 logements pourraient être vendus contre 28 000 en 2014, mais les investisseurs ont quasiment déserté», confirme Gilles Ricour de Bourgies, président de la Fnaim du Grand Paris.

La rédaction vous conseille :