Beauvais : « 50 % des ventes concernent des logements de 3 et 4 pièces »

28 jan 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Luc Degallaix, président de deux agences Stéphane Plaza Immobilier basées à Beauvais et à Méru, fait état du marché immobilier de son secteur au nord du Bassin parisien, dans les Hauts-de-France.

Image
Beauvais : « 50 % des ventes concernent des logements de 3 et 4 pièces »
Il faut compter environ 3 mois pour vendre un bien à Beauvais. © Arndale - Shutterstock

Quel est l’état actuel du marché immobilier de Beauvais ? Ce secteur est-il dynamique ?

À la sortie du premier confinement mi-mai, le marché était effectivement très dynamique. Il y a eu une sorte d’euphorie suite au déconfinement, car cette période sensible de début d’année a suspendu tous les projets durant deux mois et demi. Les mois de mai et juin, qui ont suivi, nous ont permis de rattraper en partie cette perte d’activité. Depuis, nous remarquons que la tendance est plutôt à la stagnation.

Est-ce que le marché de Beauvais et de ses alentours est considéré comme tendu ?

Pour l’instant non, il ne l’est pas encore, mais il est tout à fait probable qu’il le soit demain.

Le prix immobilier à Beauvais est de 1 770 € /m².

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier ?

Malgré la crise sanitaire, 2020 fut une année correcte en termes de volume de vente, si l’on considère les crises successives que nous avons traversées et le fait que nous avons pu travailler seulement 9 mois sur 12, mais elle n’est rien en comparaison de 2019 qui fut bien meilleure. Il est toujours difficile de rattraper son retard malgré de bons résultats les mois qui suivent. Finalement, c’est plutôt maintenant que nous allons ressentir l’impact de la pandémie : nous allons rentrer dans une phase beaucoup plus délicate en 2021 et en 2022.

Pensez-vous que la crise sanitaire va avoir un impact sur les prix immobiliers ?

Je pense que la pandémie va provoquer une stagnation des prix dans les mois à venir. Beaucoup d’intervenants et de professionnels de l’immobilier prédisent qu’il va y avoir une baisse au cours de l’année 2021. A titre personnel, je ne présage pas d’une baisse importante des prix, mais plutôt d’un marché qui va stagner.

« Beauvais risque de connaître une stagnation de son marché immobilier »

Luc Degallaix, président des agences Stéphane Plaza Immobilier de Beauvais et Méru

Quel conseil donneriez-vous à une personne qui aurait le projet d’acheter, vendre ou investir dans votre secteur ?

Tout d’abord, je conseille à toutes les personnes ayant un projet immobilier de faire appel à l’expertise d’un professionnel du secteur. Il est sage d’éviter de traiter directement de particulier à particulier, car sous couvert d’avoir l’impression de faire une bonne affaire sur l’instant, ils comprennent plus tard qu’ils ont acheté au-dessus du prix du marché. Le fait de passer par un professionnel permet réellement d’être sécurisé, tant dans sa vente que dans son achat. De plus, cela représente un réel gain de temps et d’argent, notamment au sujet des compromis de vente. Nous les réalisons directement au sein de l’agence et nous nous occupons également de tous les aspects administratifs relatifs à son établissement. Cette phase très importante de la vente immobilière est aujourd’hui souvent sous-traitée à des notaires, car l’opération devient de plus en plus chronophage en raison de sa complexité juridique et technique. Afin d’éviter toute erreur, très peu de mandataires s’y risquent. Or, les compromis de vente feront la différence à long terme. C’est pourquoi nous réalisons 95 % des compromis au sein même de l’agence.

Image portrait
Image
Luc Degallais, Président des agences Stéphane Plaza Immobilier de Beauvais et Méru,
Agences Stéphane Plaza Immobilier, 45 Rue de la Madeleine, 60000 Beauvais
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A la une !