Rechercher un article

Chambéry cède une partie de son parc immobilier pour rembourser ses dettes

Chambéry cède une partie de son parc immobilier pour rembourser ses dettes

Pour faire face à la baisse des dotations de l’Etat, la ville de Chambéry a décidé de vendre une partie de son parc immobilier pour éponger ses dettes.

Chambéry cède une partie de son parc immobilier pour rembourser ses dettes

La mairie se sépare d'appartements mais aussi de commerces

A l’instar de Dieppe ou d’Orange, Chambéry a décidé de se délester d’une partie de son parc immobilier. Cela lui permettra de faire face aux nouvelles exigences financières imposées par l’Etat mais aussi d’éponger une partie de ses dettes. Ce sont ainsi des dizaines de biens qui sont désormais à la vente, dont des studios comme ce une pièce-cuisine de 40 mètres carrés à 80 000 €. La liste est fournie, composée d’appartements plus grands, de locaux professionnels, de terrains et même… de deux bars. Avec cette vente, la nouvelle municipalité espère recueillir 3 M€ dès cette année.

La ville de Chambéry endettée à hauteur de 120 m€

L’objectif est de réduire la dette de la ville, qui se chiffre à 120 millions d’euros. Un déficit assez important, causé essentiellement par les emprunts toxiques indexés sur les marchés financiers, contractés par Chambéry. Sur la seule année 2014, la ville avait été dans l’obligation de rembourser 6 millions d'euros d'intérêts liés à ses prêts indexés sur le franc suisse. Une somme qui devrait grimper cette année à 7 millions, comme le précise le Dauphiné. L'opposition municipale accuse de son côté « l'absence de projet » de la ville, fustigeant la priorité accordée au remboursement des prêts par ces ventes d'immeubles, dont certains sont occupés par des services sociaux ou culturels...

Bon à savoir

Si vous êtes intéressé, découvrez les annonces immobilières mises en vente par la mairie de Chamberry.

La rédaction vous conseille :