Colocation : les prix des loyers à Lyon selon les stations de métro

Vincent Cuzon
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Lyon est plébiscitée pour son cadre de vie exceptionnel, sa situation géographique et son grand patrimoine. Mais quels sont les prix des loyers pour une colocation dans la « capitale des Gaules » ? Découvrez l'Index des loyers de Weroom, basé sur les stations de métro. 

Image
Colocation : les prix des loyers à Lyon selon les stations de métro
La « ville aux deux collines » séduit les étudiants et les jeunes actifs. © Sokarys
Sommaire

Colocation à Lyon : un loyer moyen de 425 €

Weroom, site communautaire dédié aux colocataires, vient de publier son Index des loyers en colocation à Lyon, en fonction des stations de métro de la ville. La start-up a analysé le loyer au mois (charges comprises) des chambres en colocation sur le premier semestre 2016. Pour réaliser son étude, Weroom a pris en compte les logements situés dans un rayon de 300 mètres autour des stations. D’après cet Index, le prix moyen des loyers à Lyon en colocation est de 425 €. Néanmoins, il faut compter au moins 480 € pour louer une chambre au centre de la presqu’île (classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO), qui s’étend sur les 1er et 2e arrondissements. A noter que les prix des chambres sont nettement plus attractifs au bout des lignes de métro. 

Loyers-Lyon-Métro Prix moyens observés pour une chambre en colocation, charges comprises, au 1er semestre 2016. © Weroom

Bon à savoir

Habiter en colocation à Lyon est donc un choix idéal pour les étudiants et jeunes actifs : le loyer moyen (charges comprises) étant près de 35 % moins élevé qu'à Paris.

Culture, dynamisme économique… Lyon est une ville attractive  

Troisième ville de France et fraîchement élue « Meilleure destination week-end en Europe » lors des World Travel Awards, la « ville des lumières » fait partie des agglomérations les plus attractives pour travailler, étudier et se loger. Offrant une qualité de vie unique, la ville dispose notamment de nombreux grands espaces verts, dont le célèbre Parc de la Tête d’or, qui constituent de véritables « poumons verts » urbains. Avec le Vieux-Lyon (quartier médiéval et Renaissance inscrit à l’UNESCO), sa basilique, Paul Bocuse, les fameux « Bouchons lyonnais », sa fête des Lumières et son dynamisme économique, la métropole du Grand Lyon rayonne à l’international.

Lyon fait partie des villes à l’attractivité grandissante. Elle semble être la ville permettant de joindre l’utile à l’agréable : un cadre de vie appréciable avec un logement à prix modéré ».

Thomas Villeneuve, CEO et co-fondateur de Weroom.

Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Cannes ne connaît pas la crise : ses prix immobiliers sont en augmentation et la ville abrite la 2e rue la plus chère de France, le Boulevard de la Croisette. © bwzenith - Getty images
Villes
Le Festival de Cannes se déroulera du mardi 14 mai au samedi 25 mai 2024. L’occasion de revenir sur le marché et les prix immobiliers de cette ville qui se pare chaque année d’une atmosphère pleine de...
Image
Les prix se stabilisent depuis le 1er mars 2024 à +0,1 % avec une baisse des prix de -3,2 % sur un an. © Kevin LEBRE - Getty images
Villes
Bien qu’ayant connu une baisse de prix immobiliers notoire mais maîtrisée depuis deux ans, Rennes semble afficher des signaux d’embellie. Avec des prix immobiliers qui stagnent désormais à +0,1 %, on...
Image
vue sur Rouen
Villes
Rouen est une ville dynamique de 110 171 habitants environ, dont 70 % opte pour la location de leur logement. Les jeunes de 20 à 24 ans représentent 14 % de cette même population. Pour réussir à faire...