A Lille, 25 % des loyers ne respectent pas l'encadrement des loyers !

SeLoger
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A Lille, la mise en œuvre de l'encadrement des loyers n'aurait eu qu’un impact limité sur le marché de la location : 25 % des annonces des locations immobilières publiées dans la préfecture du Nord affichent encore un loyer supérieur au loyer de référence.

Image
A Lille, 25 % des loyers ne respectent pas l'encadrement des loyers !
A Lille, les loyers ne baissent pas. © Production Perig
Sommaire

Le dispositif de l'encadrement des loyers a du mal à s’imposer à Lille

Entré en vigueur le 1er février dernier, le dispositif d’encadrement des loyers a visiblement du mal à s’imposer aux propriétaires. En effet, 25 % des annonces des locations immobilières publiées dans la préfecture du Nord affichent un loyer supérieur au loyer majoré de leur zone, ce qui signifie que le loyer de référence, fixé par arrêté préfectoral, n’est pas respecté. Est-ce à croire qu’un quart des propriétaires lillois sont hors-la-loi ? Ce serait aller trop vite en besogne… En effet, 25 % des annonces publiées entre le 1er janvier 2016 et le 1er février 2017 présentaient déjà un loyer supérieur. Mais il paraît évident que la mise en œuvre du dispositif n’a pas poussé les propriétaires à réviser à la baisse les loyers. 

Bon à savoir

A Paris, où l'encadrement des loyers est en vigueur depuis le 1er août 2015, d'un quartier à l'autre, des écarts significatifs ont pu être observés : à Montmartre ou près du Jardin des Plantes, la part de loyers ne respectant pas la loi jouxtait même les 70 %. Mais dans toute la ville, la part des annonces au-delà des plafonds de loyer est passée de 46 % à 30 % en trois mois.

31 % des loyers des studios lillois sont « hors-la-loi »

Ce sont essentiellement les « petites surfaces » qui ont du mal à se plier à la loi : 31 % des loyers des studios mis sur le marché dépassent le plafond. Ce pourcentage tombe à 19 % pour les 2 pièces et les 3 pièces. Des dépassements qui semblent toucher tous les quartiers lillois, des plus chics aux plus populaires. Alors la date de publication plus récente des loyers influe-t-elle sur la fixation du montant de ces derniers ? Pas vraiment… 21 % des annonces publiées en février 2017 ne respectent pas l'encadrement, ce taux grimpant à 27 % en mars 2017 avant de redescendre à 25 %. Pour Thomas Lefebvre, directeur scientifique chez MeilleursAgents, « ces résultats montrent un certain effet dû à la mise en place de l'encadrement des loyers mais très vite dissipé ».

Pour aller plus loin

Découvrez le prix des loyers à Lille.

Cet article vous a été utile ?
1
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Cannes ne connaît pas la crise : ses prix immobiliers sont en augmentation et la ville abrite la 2e rue la plus chère de France, le Boulevard de la Croisette. © bwzenith - Getty images
Villes
Le Festival de Cannes se déroulera du mardi 14 mai au samedi 25 mai 2024. L’occasion de revenir sur le marché et les prix immobiliers de cette ville qui se pare chaque année d’une atmosphère pleine de...
Image
Les prix se stabilisent depuis le 1er mars 2024 à +0,1 % avec une baisse des prix de -3,2 % sur un an. © Kevin LEBRE - Getty images
Villes
Bien qu’ayant connu une baisse de prix immobiliers notoire mais maîtrisée depuis deux ans, Rennes semble afficher des signaux d’embellie. Avec des prix immobiliers qui stagnent désormais à +0,1 %, on...
Image
vue sur Rouen
Villes
Rouen est une ville dynamique de 110 171 habitants environ, dont 70 % opte pour la location de leur logement. Les jeunes de 20 à 24 ans représentent 14 % de cette même population. Pour réussir à faire...