Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Metz : «  Les quartiers les plus dynamiques attirent locaux et frontaliers  »

Metz : «  Les quartiers les plus dynamiques attirent locaux et frontaliers  »

Située à seulement 50 km de la frontière avec le Luxembourg et à 30 minutes de Nancy, Metz attire à la fois des acquéreurs locaux et frontaliers, en recherche d’une résidence principale ou souhaitant investir dans le locatif. Souhail Toubti-Thiriet, dirigeant de l’agence immobilière Cabinet Signature à Metz, nous explique les spécificités du marché immobilier messin.

Metz : «  Les quartiers les plus dynamiques attirent locaux et frontaliers  »

Quels types de clients recherchent un bien immobilier à Metz ?

Notre clientèle est diversifiée. Nous avons d’une part des acquéreurs locaux, qui recherchent en général une résidence principale. Il peut s’agir, par exemple, de personnes proches de la retraite désirant trouver un appartement en ville où s’installer une fois leur activité professionnelle terminée. D’autre part, les frontaliers sont très actifs sur le marché immobilier messin. En effet, le Luxembourg ne se trouve qu’à 40 minutes en voiture. Les investisseurs s’intéressent également à Metz : ils achètent des appartements dans le centre-ville, voire des immeubles entiers.  

Selon vous, qu’est-ce qui explique l’attractivité de Metz ?

Avant tout, Metz profite d’une situation géographique idéale. Proche de la frontière avec le Luxembourg, qu’elle rejoint par l’autoroute A1, la préfecture de la Moselle est également à 45 minutes de Nancy, une ville étudiante animée. De plus, la métropole est desservie par le TGV, qui permet de relier Paris en 1 h 30. Enfin, l’activité commerciale ainsi que l’offre culturelle riche constituent des points forts pour les acquéreurs. C’est notamment un atout pour les acheteurs frontaliers, qui commencent à privilégier Metz plutôt que d’autres villes moins dynamiques à proximité du Luxembourg. 

« De nombreux investisseurs acquièrent des biens dans le cœur historique de Metz »

Souhail Toubti-Thiriet, dirigeant de l’agence Cabinet Signature à Metz

Existe-t-il des projets d’urbanisme qui attirent particulièrement les acquéreurs ?

Les aménagements urbains jouent un rôle sur l’attractivité de la ville. Par exemple, le quartier de l’Amphithéâtre, près de la gare de Metz, s’est développé suite à la construction du Centre Pompidou. Le quartier du Sablon, situé lui aussi à proximité du musée, a connu la même évolution. Je pense également au secteur Sainte-Thérèse, dont la réhabilitation se termine et qui bénéficie d’une forte demande de la part des acquéreurs.

Quels quartiers conseillez-vous pour une clientèle locale en recherche d’une résidence principale ? 

On distingue plusieurs pôles d’attractivité. Le centre-ville, en particulier le cœur historique de Metz, séduit les acheteurs locaux en quête d’un appartement. Le prix au m² à Metz dépasse les 2 300 € en moyenne. Limitrophe du quartier historique, le secteur Sainte-Thérèse enregistre également une forte demande. On peut en plus y trouver quelques maisons de ville, un bien rare à Metz. Les quartiers tout proches de Queuleu et de la Vacquinière sont aussi plébiscités. 

La clientèle frontalière privilégie-t-elle certains secteurs plutôt que d’autres ?

Tout à fait. Les acquéreurs en provenance du Luxembourg cherchent en priorité à acquérir des biens accessibles rapidement depuis la gare. Ils vont donc centrer leurs recherches sur le quartier de l’Amphithéâtre et, plus généralement, sur tout le secteur Nouvelle Ville, qui se déploie au sud du centre-ville. 

« Les quartiers autour de la gare, en particulier Nouvelle Ville, bénéficient d’une nouvelle attractivité grâce à l’arrivée du Centre Pompidou-Metz »

Souhail Toubti-Thiriet, dirigeant de l’agence Cabinet Signature à Metz

La présence des transports en commun est-elle un atout pour l’achat d’un logement à Metz ?

Oui, absolument. La préfecture de la Moselle bénéficie d’un réseau de transports en commun efficace. Il est très facile de se déplacer. Avec le Mettis – deux lignes de bus à haut niveau de service – il est possible de traverser la ville en 30 minutes. Le réseau est complété par plus de 20 lignes de bus qui sillonnent Metz et son aire urbaine.  

Avec le développement du télétravail, pensez-vous que les critères de recherche des acheteurs vont changer ?

Oui, on remarque certains changements. Les acquéreurs recherchent des logements spacieux. Certains souhaitent une chambre supplémentaire, alors que d’autres clients ont besoin de mètres carrés pour installer un bureau. La pièce en plus est donc devenue un critère important. Les clients sont également de plus en plus sensibles à la présence d’un espace extérieur. 

Selon vous, comment va évoluer le marché immobilier à Metz ?

Je suis optimiste concernant le marché immobilier messin. Même si, depuis la crise du Covid-19, la tendance est à la hausse des taux de crédit, cela n’a pas d’impact sur notre secteur d’activité. L’immobilier étant une valeur refuge, les acheteurs sont plus que jamais demandeurs de biens ! La difficulté vient plutôt de l’offre. En effet, les biens à la vente se font plus rares.

Souhail Toubti-Thiriet, dirigeant de l’agence immobilière Cabinet Signature 31 Avenue Foch 57000 Metz
Plus de conseils :