Nancy : « le marché immobilier devrait repartir au printemps »

12 fév 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Cyrille Salmon, gérant de l’agence XL Immo, à Nancy, nous explique les grandes tendances du marché immobilier de Nancy et de ses environs pour 2021.

Image
Nancy : « le marché immobilier devrait repartir au printemps »
Au centre de Nancy, un budget solide est nécessaire pour acheter un bien. © RossHelen

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier en Meurthe-et-Moselle et à Nancy en particulier ? 

Auparavant, les biens disponibles à la vente sur le marché avaient déjà tendance à se raréfier. La crise sanitaire du Covid-19 a accentué ce phénomène. Par ailleurs, la demande des acheteurs n’a pas faibli, bien au contraire. Certains biens sont aujourd’hui très recherchés. C’est le cas notamment de ceux disposant d’un jardin, d’une terrasse ou même d’une cour intérieure. Pour ce type de logements, nous travaillons à flux tendus ce qui provoque une augmentation des prix parfois importante.

Avez-vous observé un changement dans les demandes formulées par votre clientèle depuis la crise sanitaire ?

Oui, très clairement. Il y a eu une évolution très marquée des critères de recherche. Aujourd’hui disposer d’un extérieur est primordial pour les acheteurs. Le pavillon avec jardin, par exemple, est particulièrement recherché. Ceux qui souhaitent rester sur Nancy même vont s’intéresser, en priorité, aux maisons de ville ou aux appartements disposant d’une terrasse. Le télétravail et le besoin d’espace encouragent également les clients à s’éloigner davantage. Ils optent alors pour des secteurs proposant des transports en commun et un accès rapide à l’agglomération nancéienne. Enfin, la présence d’un emplacement de stationnement était un critère important pour les acheteurs et c’est toujours le cas aujourd’hui. 

Suite au deuxième déconfinement, pensez-vous que les prix vont augmenter, stagner ou diminuer en Meurthe-et-Moselle ?

Si les taux d’emprunt restent stables dans les prochains mois, a priori, les prix immobiliers ne devraient pas diminuer. Évidemment, il faut aussi que les banques continuent d’accorder des crédits sans trop de restriction, notamment en termes d’apports et de garanties. Si tous ces critères sont remplis, les prix devraient même continuer à grimper en Meurthe-et-Moselle et plus particulièrement à Nancy et dans sa grande banlieue.  

Le prix immobilier à Nancy est de 2 100 €/m².

Quelles sont les perspectives d’évolution pour le marché immobilier de votre secteur ?

Nous pensons que le marché devrait repartir au printemps. C’est en effet un moment propice pour la mise en vente de son bien immobilier. Cela devrait engendrer une augmentation significative des biens disponibles à la vente sur le marché. La demande étant toujours aussi forte, cela devrait donc augmenter le nombre des transactions.  

Quels conseils donneriez-vous aux acheteurs et aux investisseurs qui souhaitent acquérir un bien à Nancy et dans ses environs ? 

De ne pas trop attendre lorsque l’on trouve le bien qui nous convient. Il y a en effet peu de biens disponibles sur le marché et ceux qui le sont se vendent en moins de 4 semaines en moyenne. Même si généralement, l’offre de logements à la vente augmente de manière significative au printemps, elle devrait rester encore assez faible cette année. Par conséquent, si un bien vous intéresse, il faut rapidement pouvoir se positionner. Pour cela, il faut bien connaître son budget et sa capacité d’emprunt avant même de commencer ses recherches. Discuter au préalable avec son courtier ou sa banque est donc indispensable. Pour ne pas perdre de temps, il faut également être bien accompagné. Une solution qui fonctionne toujours : faire appel à un agent immobilier qui connaît parfaitement son secteur et qui dispose d’une solide expertise sur le type de biens que vous recherchez.  

Image portrait
Image
Cyrille Salmon, Gérant de l’agence XL Immobilier
Agence XL Immobilier, 18 place Saint-Epvre 54000 Nancy
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A la une !