Paris est la capitale où l’immobilier de prestige va le plus « flamber » en 2018 !

Paris est la capitale où l’immobilier de prestige va le plus « flamber » en 2018 !

Après quelques années mitigées, l’immobilier de prestige parisien reprend des couleurs. La capitale française attire des investisseurs du monde entier et les prix devraient grimper de 9 % en 2018.

Immobilier de luxe : Paris devance Hong Kong !

Selon une étude menée par le cabinet Knight Frank, les prix des logements de luxe devraient bondir de 9 % l'an prochain à Paris. La capitale française affiche le taux de croissance le plus élevé parmi les 13 grandes villes passées au crible par le cabinet spécialisé. Le marché parisien, qui n’a pas connu de forte croissance des prix au cours des dernières années, profite de l'amélioration des perspectives économiques de la zone euro pour attirer de nombreux investisseurs mondiaux, notamment des Etats-Unis, du Moyen-Orient et du continent européen. Hong Kong, qui attire principalement une clientèle chinoise, arrive à la deuxième place de ce classement (+ 7 %), à égalité avec Berlin et Sydney. Madrid (+ 5 %) et Singapour (+ 5 %) devraient également voir les prix de leurs biens de luxe augmenter sensiblement en 2018.

Classement Villes Monde
Les prix de l'immobilier de luxe devraient bondir de 9 % l'an prochain à Paris. © Knight Frank

Londres victime de « l’effet Brexit » ?

Sans surprise, Genève (+ 3 %) reste une destination privilégiée par les familles aisées qui cherchent à déménager. Elles sont notamment attirées par ses écoles de renom. De son côté, Dubaï devrait connaître une croissance modeste en 2018 (+ 1 %), après une performance plus faible au cours du récent cycle du marché, tout comme Dublin (1 %). A Londres, le déroulement du Brexit et ses conséquences sur l'emploi auront un impact majeur sur l'évolution des prix, qui augmenteront légèrement de 0,5 % en 2018. Aux Etats-Unis, Los Angeles devrait poursuivre sa dynamique haussière (+ 3 %), tandis que New York et Miami, où l'on a beaucoup construit ces derniers mois, devraient rester stables. Enfin, Vancouver est la seule ville où les prix de l’immobilier de prestige baisseront en 2018 (- 2,5 %), en raison de l'introduction par les autorités canadiennes d'une taxe frappant les acquisitions immobilières des étrangers.

Dans le cas de Berlin et de Madrid, des prix relativement bas par rapport à d'autres grandes villes européennes […] suscitent un intérêt international, en particulier chez les investisseurs ».

Knight Frank, cabinet spécialisé dans la gestion de patrimoine.