Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Saint-Etienne : l’immobilier continue de prendre de la valeur

La dynamique amorcée il y a trois ans semble se poursuivre dans la préfecture de la Loire. L’immobilier stéphanois connaît une embellie qui ne se dément pas. La demande est de plus en plus forte à Saint-Etienne et les prix augmentent petit à petit.

Saint-Etienne : l’immobilier continue de prendre de la valeur

Sommaire

La hausse des prix à Saint-Etienne se confirme

La crise sanitaire n’aura pas eu raison de la valeur de la pierre à Saint-Etienne. Sur les neuf premiers mois de l'année, le marché immobilier a connu une dynamique confirmant la tendance des trois dernières années, à savoir une hausse du prix du mètre carré qui a même dépassé la barre symbolique des 1 500 €/m² en mars, avril et en juin, selon le Baromètre LPI-SeLoger. Le rattrapage en matière de prix par mètre carré amorcé par Saint-Etienne se confirme de mois en mois en 2021, même si la frénésie du premier semestre semble désormais ralentir.

L'été a en effet été plutôt calme : le prix/m² n'a augmenté, sur douze mois, que de 1,8 % en juillet, 1,1 % en août et 1,2 % en septembre. Des statistiques à mettre en perspective avec le premier semestre, très performant : +8,5 % en mars, +9,6 % en avril, +8,6 % en mai.... Des chiffres qui, quoi qu'il en soit, confirment la tendance amorcée ces dernières années. Petit à petit, les efforts urbanistiques et les requalifications de certains quartiers de Saint-Etienne semblent payer.

L’immobilier reprend des couleurs après avoir longtemps stagné 

Pendant près d’une décennie, les prix de l’immobilier de Saint-Etienne ont, sinon baissé, stagné. Dans le meilleur des cas, les logements se négociaient en moyenne à peine à 1 000 €/m². De plus en plus de biens situés dans les quartiers les plus prisés voient leur prix dépasser aujourd’hui les 1 500 €/m².

C’est notamment le cas des appartements qui se situent dans le quartier de la Cité du design où certains d’entre-eux se négocient parfois à près de 1 600 €/m². Plus prisé encore, il n’est plus rare de voir certains biens du cours Fauriel vendus à plus de 2 000 €/m². L’hypercentre-ville reste évidemment une valeur sûre où les biens avec un bon emplacement sont de plus en plus rares, ce qui devrait mécaniquement faire grimper les prix, encore un peu plus. 

Saint-Etienne possède de nombreux atouts en matière d’immobilier

Si on ne peut pas encore parler de boom en matière d’immobilier à Saint-Etienne, la ville présente toutefois de nombreux indicateurs positifs. Sa première force reste sa population. Avec 171 000 habitants, Saint-Etienne est la 14e plus grande ville de France. Même si le tissu économique a connu des heures compliquées, la ville parvient ces dernières années à attirer, à nouveau, des entreprises dynamiques, notamment, grâce à de nouveaux bâtiments tertiaires.

C’est le cas dans le quartier de la gare de Châteaucreux où plusieurs friches ont été requalifiées. Sans oublier la construction du centre commercial Steel (70 000 m²) dans le quartier Pont-de-l’Ane/Monthieu ou encore la requalification de l’ancienne manufacture d'armes de Saint-Étienne en Cité du design. 

Des investisseurs de plus en plus nombreux à faire le pari de Saint-Etienne

La hausse des prix de l’immobilier stéphanois s’explique aussi par l’intérêt croissant des investisseurs pour la ville. Leur appétit ne faiblit pas depuis environ 24 mois. Ils sont séduits par une rentabilité locative conséquente : entre 8 et 10 % brut ! Car même avec des augmentations du prix du mètre carré, les prix à l’acquisition restent encore relativement bas comparés à ceux pratiqués à Lyon, par exemple. Mais les loyers, eux, sont suffisamment élevés pour espérer dégager un rendement intéressant. 

Une aubaine pour les investisseurs qui afflueraient de toute la France, avec tout de même une surreprésentation des Lyonnais. Ces investisseurs ciblent en particulier les petites surfaces de cette ville où près de 10 % de la population est étudiante. Des petites surfaces qui s’échangent entre 1 800 et 2 400 €/m², en fonction de leur état et de leur emplacement bien entendu. Parmi les derniers biens vendus, on notera que le marché a été très dynamique sur les deux-pièces tout au long du premier semestre 2021.

Bon à savoir

Le prix de l'immobilier à Saint-Etienne est de 1 481 €.

Les quartiers sur lesquels miser à Saint-Etienne pour un achat immobilier

L’hypercentre (1 285 €/m²) - avec la vieille ville, la place du Peuple et la place de l’Hôtel de Ville - reste un secteur à privilégier en matière d’achat immobilier à Saint-Etienne. 

Le quartier de Châteaucreux reste une valeur sûre, la Métropole ayant décidé d’en faire le deuxième pôle tertiaire de la Région Auvergne - Rhône-Alpes. Juste à côté, il peut être intéressant de miser sur le quartier du Soleil, désormais accessible par le tram et où les prix demeurent abordables. La politique urbanistique menée dans ces deux quartiers doit permettre à terme la construction de plus de 1 000 logements, notamment aux abords de la rue du colonel Marey. 

Enfin, un peu plus au nord, les secteurs de La Terrasse - Bergson et en direction de Saint-Priest-en-Jarez présentent un potentiel non négligeable, notamment car des zones sont très bien desservies.

Source : SeLoger & Baromètre LPI-SeLoger