Ce sont les secundo-accédants qui tirent le marché de l’immobilier niçois !

Xavier Beaunieux 25 sep 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Contre toute attente, le marché immobilier niçois prend le contre-pied de la tendance (baissière !) actuelle… Car alors que le prix au mètre carré dans l'hexagone accuse un 0,4 % de recul sur l’année, à Nice, le prix de l’immobilier enregistre presque 8 % de hausse annuelle pour se porter à 5 292 € du mètre carré. Éléments d’explication.

Image
Nice
Le marché de l'immobilier niçois est décidément à part… © Getty
Sommaire

Prix de l’immobilier : Nice juste après Paris !

Contrairement aux dix plus grandes villes de France qui accusent, en moyenne, un recul de 1,1 % du prix de leur immobilier, Nice voit ses prix exploser, avec plus de 7 % de hausse sur 1 an ! Le prix immobilier à Nice est d’environ 5 292 € du mètre carré. À croire que la hausse des taux d’emprunt et la baisse du volume de production de prêts immobiliers sont sans effet sur celle que l’on surnomme respectueusement Nissa la Bella. Cette explosion du prix de l’immobilier niçois a d’ailleurs permis à la préfecture des Alpes-Maritimes de prendre la place de Lyon sur la deuxième marche du podium des métropoles françaises où il coûte le plus cher de devenir propriétaire.

« Structurellement, Nice est une ville moins sensible à l’évolution des taux d’intérêt du fait de la forte proportion de personnes âgées de plus de 60 ans qui y vivent. En effet, dans le contexte immobilier que nous connaissons, les primo-accédants sont largement pénalisés et les villes qui résistent, voire poursuivent leur croissance, sont des villes composées majoritairement de secundo-accédants, comme c’est le cas pour Nice. Ces profils, moins dépendants du crédit, peuvent réinjecter le capital d’une précédente vente dans leur projet » indique Alexandra Verlhiac, Économiste chez SeLoger

Prix au m² à Nice : de fortes disparités intra-muros

Il est intéressant de constater que le niveau des prix de vente niçois tend à varier considérablement en fonction de l’endroit de la ville où se situe le bien immobilier. Jugez plutôt, c’est au nord-est de Nice que l’on trouve les trois quartiers où le prix de l’immobilier est le plus accessible. Il s’agit des quartiers suivants :

  • Ariane 1 9 34 € du mètre carré),
  • Roquebillière (2 974 € du mètre carré),
  • et Pasteur (3 677 € du mètre carré, en moyenne).

À l’inverse, le trio de tête des quartiers niçois où il coûte le plus cher d’acheter un logement, on trouve :

  • le Mont Boron (8 170 € du mètre carré),
  • Rue de France (6 914 € du mètre carré),
  • et Jean-Médecin (6 379 € du mètre carré).

Nice plus abordable que Cannes et Antibes

Bien que le prix de l’immobilier niçois progresse fortement, il reste en-deçà de ceux des communes voisines que sont Cannes ( 8,5 % de hausse sur 1 an / 6 058 € du mètre carré) ou encore Antibes (1,4 % de hausse sur 1 an / 5 681 € du mètre carré). Selon nos calculs, Nice demeure par conséquent une alternative avantageuse. Car alors qu’un couple de secundo-accédants devra se contenter de 47 m² à Cannes et de 50 m² à Antibes, il pourra s’offrir 55 m² à Nice.

Méthodologie : Nouveaux Indices de Prix de l'Immobilier (IPI) et Prix SeLoger au 1er septembre 2023. Le pouvoir d’achat immobilier des Français désigne le nombre de mètres carrés que peut acquérir un ménage constitué de deux personnes propriétaires et disposant d’un revenu médian par le biais du crédit immobilier (hors apport personnel). La capacité d’endettement a été calculée avec un taux d’endettement de 35% sur une durée de 20 ans. Le pouvoir d’achat est calculé à l’aide des prix de l’immobilier du marché. La valorisation des caractéristiques des biens se base par ailleurs sur trois sources de données : la base Demande des Valeurs Foncières du Fisc et la base BIEN des Notaires d’Île-de-France, pour leur exhaustivité et leurs historiques ; ainsi que les biens vendus remontés en temps réel par nos agences partenaires.

Aviv-Tour était à Nice le 21 septembre dernier.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Les prix se stabilisent depuis le 1er mars 2024 à +0,1 % avec une baisse des prix de -3,2 % sur un an. © Kevin LEBRE - Getty images
Villes
Bien qu’ayant connu une baisse de prix immobiliers notoire mais maîtrisée depuis deux ans, Rennes semble afficher des signaux d’embellie. Avec des prix immobiliers qui stagnent désormais à +0,1 %, on...
Image
vue sur Rouen
Villes
Rouen est une ville dynamique de 110 171 habitants environ, dont 70 % opte pour la location de leur logement. Les jeunes de 20 à 24 ans représentent 14 % de cette même population. Pour réussir à faire...
Image
Prix immobiliers à Reims
Villes
Reims est célèbre pour ses monuments, son histoire, son centre-ville particulièrement apprécié... La flambée des prix immobiliers constatée ces dernières années s'arrête et vous incite à investir. Le...