Le guide de l'achat immobilier

Financer votre maison ou votre appartement

Financer

Vous n’êtes pas une star internationale  ou un multimillionnaire ? Ce chapitre est fait pour vous. Vous allez devoir frapper à la porte des banques pour trouver le meilleur taux. Vous n’avez pas le temps ou vous n’aimez pas négocier, mandatez un courtier à votre place. Il vous accompagnera jusqu’à la signature de votre prêt.

Avant d’aller voir le banquier ou un courtier pour financer votre logement

  • Disposez-vous d’un apport personnel ? Si oui, à combien se monte-t-il ? Si vous n’avez pas d’apport personnel, quelles sont vos solutions de repli (faire jouer la solidarité familiale, puiser dans votre épargne, contracter un prêt, débloquer votre participation salariale, jouer au Loto, etc.) ?
  • Quelle est votre situation financière ? Tenez-vous bien vos comptes ou êtes-vous dans le rouge dès le 05 du mois ? Avez-vous des crédits en cours ? Avez-vous de l’épargne ? C’est peut-être un détail pour vous mais pour un banquier, ça veut dire beaucoup !
  • Quelle est votre capacité d’endettement ? En clair, quelle somme êtes-vous capable de rembourser chaque mois ? Jusqu’à quel niveau de mensualités vos revenus, d’une part mais aussi vos besoins, d’autre part, vous permettent-ils d’aller ?
  • Quelle est votre situation professionnelle ? Avez-vous un travail ? Si oui, êtes-vous en CDI ou en CDD ? Et quelle est votre ancienneté ? Peut-être êtes-vous fonctionnaire ou indépendant ?
  • Des aides financières peuvent-elles vous être octroyées ? Remplissez-vous les conditions requises pour souscrire un prêt à taux zéro ?
  • De quelle somme avez-vous besoin pour votre projet d’achat immobilier ?

Vidéo : Quels sont les avantages à passer par un courtier en immobilier ?

Bon à savoir

En France, le taux d’endettement au-delà duquel les banques refuseront de vous suivre atteint 30 % de vos revenus. Un taux d’endettement supérieur rognerait dangereusement sur votre « reste à vivre ».

Après être allé voir un organisme pour financer votre bien immobilier

  • Avez-vous pensé à faire jouer la concurrence afin d’obtenir des taux plus intéressants ?
  • Quel type de taux votre banquier ou le courtier vous a-t-il proposé : fixe ? révisable ?
  • Au total, combien vous coûterait le prêt que l’on vous a proposé ?
  • Quel type de garanties exige-t-on de vous pour couvrir le prêt : hypothèque, caution ?

Quid de l’assurance emprunteur  pour votre crédit immobilier ?

Auprès de qui allez-vous souscrire votre assurance de prêt immobilier ? Et pour quelles garanties allez-vous opter ? Vous-êtes vous renseigné(e) sur le fait de savoir si, en jouant la carte de la délégation, c’est-à-dire en souscrivant une assurance de prêt auprès d’un autre organisme que celui qui finance votre achat, vous pourriez réaliser des économies ?

Vidéo : Assurance emprunteur, ces lois qui ont tout changé

Conseil SeLoger

Si vous avez suivi pas à pas notre check-list, le montage de votre dossier de financement ne devrait plus être qu’une simple formalité. Et une fois les document administratifs transmis, un accord de principe ne devrait pas tarder à suivre !