« L'immobilier niçois devrait continuer à connaître de beaux jours »

30 nov 2021
mis à jour le
14 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La qualité de vie de la Cité des Anges est inégalable. La météo clémente et la ville dynamisée par le déploiement du tramway et la création de nombreux pôles d’activités sont autant de raisons qui constituent son attractivité d’après Valery Larere, Directeur de l’agence Ross Immobilier, à Nice.

Image
« L'immobilier niçois devrait continuer à connaître de beaux jours »
Nice, une ville ensoleillée au cadre de vie exceptionnel entre mer et montagne. © Katatonia82 – Shutterstock

Avez-vous été impacté par certaines conséquences de la crise du covid dans votre activité immobilière ?

Dans le secteur de l’immobilier, nous avons globalement peu subi d‘effets néfastes de la pandémie sur notre activité hormis une pause lors des confinements successifs. Au même titre qu’ailleurs, la crise sanitaire a eu un effet d'accélérateur sur les projets d’achat ou de vente des particuliers, qui ont souhaité rapidement concrétiser leurs envies. À notre niveau par contre, et comme à peu près partout sur le littoral, nous avons vu l'apparition de la clientèle parisienne, qui est venue prendre le relai de la clientèle étrangère, aux abonnées absentes depuis le début de la crise et toujours à ce jour. Ce phénomène s’explique très bien par le séisme qu’a été cette crise. Désormais, les particuliers qui le peuvent, poussés par le télétravail, veulent concilier une vie plus paisible dans une ville à taille humaine, si possible ensoleillée, sans faire de concession sur une connexion Internet ultra performante et un réseau de transport fonctionnel pour se déplacer facilement sur tout le territoire.

La clientèle étrangère est-elle toujours présente ?

Malheureusement, notre clientèle étrangère, très présente sur tout le littoral de la Côte d’Azur, n’est pas encore réapparue.

Les prix immobilier à Nice est de 4 800 €/m², environ.

Quels conseils souhaiteriez-vous transmettre aux particuliers ayant le projet d’acheter ou d’investir dans le secteur niçois ?

Tout d’abord concernant l’emplacement, je conseillerai aux futurs acheteurs de concentrer leurs recherches dans les quartiers du Vieux-Nice et du port, qui susciteront toujours l’engouement. Ils sont centraux, animés et très bien desservis par les lignes de tram. Le Vieux-Nice est le cœur historique de la ville, les prix y sont donc plus élevés qu’ailleurs, mais il est toujours possible de trouver des appartements à des prix raisonnables, de véritables bijoux mais qui nécessitent des travaux conséquents. Pour les investisseurs, je leur conseillerai également de concentrer leurs recherches dans le Vieux-Nice, car la demande sera toujours présente. Enfin, il est fortement recommandé de se faire accompagner d’un professionnel pour ses recherches dans ce secteur, car le Vieux-Nice est un micro-marché, une ville dans la ville, qui nécessite une connaissance et une expertise approfondie de son marché et de ses particularités.

Quels sont les prix immobiliers dans le secteur du Vieux-Nice ?

Sur la place Rossetti, peut être l’une des plus pittoresques de la vieille ville de Nice avec ses façades couleur ocre et ses terrasses animées ou encore sur le fameux Cours Saleya et son marché aux fleurs, véritable marché méditerranéen, lieu de rencontre chaleureux et plein de vie, les prix de vente oscillent entre 7 000 et 8 000 €/m².

Quelles sont les perspectives d'évolution pour le marché immobilier de Nice et alentours ?

La mairie insuffle un véritable dynamisme afin de faire de la métropole niçoise une ville attractive et pas uniquement pour son environnement naturel magnifique. La qualité de son réseau de transport et de ses infrastructures est très importante, la ville est d’ailleurs perpétuellement en travaux. Tous les voyants sont donc au vert !

Image portrait
Image
Valery Larere, Directeur Ross Immobilier
Directeur Ross Immobilier, 4, rue Rossetti, 06300 Nice

A la une !