Je suis retraité à Lille : est-ce que je peux toucher les APL ?

23 déc 2020
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous êtes locataire à Lille et vous êtes retraité depuis peu ? Vos revenus ont baissé et vous vous demandez si vous avez droit aux APL ? Retrouvez toutes nos explications.

Image
Je suis retraité à Lille : est-ce que je peux toucher les APL ?
En tant que retraité à Lille, vous pouvez - sous conditions - bénéficier des aides personnalisées au logement © Jacky D

Sommaire

Les APL : qui y a droit ? 

Les Aides Personnalisées au Logement (APL) s'adressent à tous les locataires - d’une résidence principale - dans un logement neuf ou ancien. L'occupation de ce dernier doit toutefois avoir été acceptée par l’État. Des conditions minimales de salubrité et de confort sont également demandées aux propriétaires pour pouvoir louer leur bien. Lorsque vous faites une demande d’APL, votre dossier est étudié dans les jours qui suivent et vous pouvez commencer à en bénéficier dès le prochain règlement.

Quels sont les plafonds d'APL pour un retraité ?

La capitale des Hauts de France étant située en zone 2, catégorie qui regroupe les villes de plus de 100 000 habitants, les loyers y sont de 275,92 € pour une personne seule et de 315,69 € pour un couple n’ayant plus d’enfants à charge. Un retraité qui habite seul à Lille pourra toucher un maximum de 223,16 € d’APL, en déduisant les 34,76 € que tous les bénéficiaires doivent payer.

Le loyer moyen pour un appartement vide est de 742 € à Lille. 

Toucher les APL à Lille

À Lille, le loyer d'une location vide avoisine 696 €, charges comprises et 742 €, charges comprises, pour un meublé (Source ; Baromètre des Loyers SeLoger). Le quartier de La Mitterie est idéal pour profiter de votre retraite en y louant une maison de 56 m2 pour 616 €. Si vous préférez habiter dans un appartement de même surface, comptez alors, en moyenne, 672 € de loyer.

Si le prix du loyer à Lille est trop élevé par rapport à votre pension de retraite, n'hésitez pas à vous rapprocher de votre CAF pour essayer d’obtenir des APL. Celles-ci sont attribuées sous conditions :

  • Des personnes qui occupent le logement avec vous.
  • De la retraite que vous percevez.
  •  Du logement que vous occupez.

Aides personnalisées au logement : le mode de calcul a changé

Depuis le 1er janvier dernier,  les APL sont calculées sur la base des revenus des douze derniers mois connus et automatiquement réévaluées tous les trois mois. Auparavant, la réévaluation ne s'opérait qu'annuellement et les APL prenaient en compte les revenus perçus deux ans plus tôt. Vous pouvez réaliser une simulation en ligne de ces aides. 

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !