Un jardin sans allergies, c'est possible ?

Juliette Cadot
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Yeux rouges, nez qui gratte, reniflement intempestif : les allergies saisonnières reviennent avec toujours plus de véhémence chaque année. Mais que faire quand les responsables viennent de notre propre jardin ? 

Image
Jardin sans allergies
Ne pas subir les allergies dans votre jardin, c'est possible... En choisissant les bonnes plantes, fleurs, et arbres ! ©Getty
Sommaire

À quoi sont dues les allergies ?

Rhinites allergiques, allergies saisonnières, rhumes des foins… Désolés de vous l’apprendre, mais si vous avez des allergies, c’est que votre corps n’est, en quelque sorte, pas bien réglé. 

Là où votre système immunitaire est supposé réagir à des agressions dans le but de vous protéger, dans le cas des allergies, c’est l’inverse ! Il voit en effet des menaces dans des éléments théoriquement insignifiants et produit une surréaction infondée : l’allergie. 

Bien que celle-ci puisse apparaître sous de nombreuses formes (démangeaisons, urticaire…), elle prend plus généralement la forme d’une rhinite allergique lorsqu’elle est liée à la verdure qui vous entoure. 

Minuscules, quasiment invisibles mais capables de gâcher votre printemps et une partie de votre été, les coupables sont tous désignés : les plantes et arbres « anémophiles », c'est-à-dire dont la reproduction se fait via l’air du vent... comme le chante Pocahontas. 

Les cellules reproductrices mâles des arbres sont envoyées dans l’air dans le but d'atterrir sur des cellules femelles… Et si vous êtes sur le chemin, il y a de fortes chances que les yeux commencent à vous gratter. 

30% de la population française adulte présente une allergie. Ce chiffre est exponentiel et pourrait bien concerner un Français sur deux à l’horizon 2050. En cause ? Le dérèglement climatique.

Quels sont les arbres et les plantes les plus allergènes ?

Habitué des cours d’écoles et des parcs français, le bouleau n’est pas l’ami des allergiques ! 8 % de la population mondiale y serait particulièrement sensible. 

Résistant en climat tempéré pendant au moins 30 ans, il sera le premier de votre jardin à vous faire éternuer, avec un pic allergène entre mars et avril. Il en est de même pour les tilleuls et les chênes.

Vous rêvez d’un beau jardin méditerranéen bordé de cyprès ou de mimosas ? Ça n’est sans doute pas une bonne idée : les allergisants de ces arbres pouvant voyager jusqu’à 10 km, ils risquent fort de s’immiscer par vos fenêtres ouvertes au printemps. 

Côté plantes aussi la prudence est de mise : les graminées sont particulièrement offensives en saison d’allergies. 

C’est le cas pour les céréales (avoine, blé, seigle). Et même si vous ne cultivez pas de carré de maïs dans votre jardin, les graminées ornementales pourraient vous tenter, comme les pampas ou les roseaux, plébiscités pour leurs majestueux plumeaux.. Mais qui sont très allergènes.

Si vous êtes allergique, évitez d’entretenir votre jardin en cas de grand vent. Évitez aussi de sortir avec les cheveux mouillés : les pollens s'accrochent aux zones humides.

Que planter pour éviter d’éternuer pendant tout le printemps ?

Avoir un jardin hypoallergénique, c’est possible ! Pour cela, quelques règles sont à respecter et ça commence par la base : il faut entretenir votre jardin pour en maîtriser le fleurissement. 

Et pour vous y aider, rien de tels que les styles japonais ou jardin à la française, plus organisés et rigoureux. 

En ce qui concerne les plantes et les fleurs, il est recommandé de privilégier celles qui nécessitent l’action d’insectes pour se reproduire. Bien qu'elles produisent du pollen, celui-ci est limité à leurs fleurs et transporté par les insectes, et non par le vent, comme le rhododendron ou encore le laurier-rose. Les classiques roses et géraniums ne vous feront pas de mal non plus. Le bambou, très décoratif, est aussi exempt de toutes allergies. 

Pour couvrir le sol, privilégiez la mousse ou la fougère à la pelouse, qui tout comme le lierre, ne provoquent pas d’allergies.

Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
Image
Le portail en aluminium est à la fois esthétique et résistant. © OceanProd - Getty images
Autour du jardin
Le choix du portail pour votre jardin est un élément essentiel à prendre en compte, car il est...
A la une !
Image
Tendances salon de jardin Maisons du Monde
Aménagement extérieur
Le printemps est là ! Et avec lui, les premiers repas au soleil pointent le bout de leur nez. Si vous avez envie d’un nouveau salon de jardin, plus tendance et moderne, restez ici, nous avons ce qu’il...
Image
potager
Aménagement extérieur
Le printemps est là, la nature s’éveille, les premiers bourgeons éclosent, la lumière du jour s’étire en longueur... Pour ceux qui profitent d’un jardin, l’occasion est donnée de reprendre contact...