Publi-communiqué

Isolez vos combles perdus pour optimiser le confort thermique

Blandine Rochelle 19 jan 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

L’isolation des combles perdus est une étape cruciale dans l’amélioration énergétique d’une habitation. Ces espaces souvent négligés jouent un rôle clé dans la conservation de la chaleur à l’intérieur d’une maison, et l'isolation contribue à réduire la consommation énergétique. Avantages de l’isolation des combles perdus, différents matériaux disponibles, étapes de l’installation et aides proposées, on vous explique tout.

Image
L'isolation des combles perdus vous permet de rendre votre logement plus performant énergétiquement. © Media Raw Stock - Getty images
L'isolation des combles perdus vous permet de rendre votre logement plus performant énergétiquement. © Media Raw Stock - Getty images
Sommaire

Pourquoi l’isolation des combles perdus est une priorité ?

Les combles perdus, situés entre la toiture et le plafond de l’étage inférieur, sont souvent des espaces non utilisés. Cependant, ils peuvent avoir un impact significatif sur le confort thermique d’une maison, lorsque l’on sait que la toiture représente environ 20 % des déperditions de chaleur d’un logement. En hiver, c’est donc une grande partie de la chaleur qui s’échappe par ces combles, tandis qu’en été, la chaleur peut au contraire s’engouffrer et s’installer durablement à cause de cet espace mal isolé. C’est la raison pour laquelle l’isolation des combles perdus est un enjeu de taille, car cette démarche permet de créer une barrière thermique efficace, réduisant les pertes de chaleur en hiver et limitant l’entrée de chaleur en été. Ainsi, le premier pas vers une maison plus performante et plus écologique réside dans une isolation adéquate des combles perdus.

Quels sont les matériaux utilisés pour isoler les combles perdus ?

Il existe différents matériaux d’isolation utilisés pour les combles perdus, chacun avec ses avantages spécifiques :

  • Les laines minérales comme la laine de verre ou la laine de roche, sont des choix populaires en raison de leur excellente performance thermique. Ces matériaux sont légers, faciles à installer et offrent une isolation efficace une fois en place.
  • Les panneaux de polystyrène expansé ou extrudé sont également largement utilisés en raison de leur capacité à résister à l’humidité.
  • Pour ceux qui recherchent des solutions plus écologiques, la ouate de cellulose, fabriquée à partir de papier recyclé, représente une alternative durable.
  • La laine de lin et la laine de chanvre sont naturelles et respectueuses de l’environnement. Elles offrent une excellente isolation thermique et résistent dans le temps.
  • Le polyuréthane est un isolant synthétique populaire en raison de sa légèreté et de sa bonne résistance thermique. Il peut être appliqué en mousse pour une installation encore plus étanche.
  • La fibre de bois est issue de bois recyclé et offre une excellente régulation de l’humidité ainsi qu’une isolation thermique efficace.
  • D’autres matériaux écologiques comme la laine de mouton, le liège ou le coton recyclé sont de plus en plus utilisés car efficaces et souvent issus de sources renouvelables ou recyclées, contribuant à des pratiques plus durables.

Chaque type de matériau a ses propres caractéristiques, et le choix dépend souvent des préférences individuelles, du budget et des exigences spécifiques du lieu.

On relève plusieurs techniques en fonction de vos besoins, des configurations des combles et du matériau choisi, comme le soufflage, l’épandage manuel, la pose de rouleaux isolants ou encore la pose de panneaux rigides.

Comment se déroule l’isolation des combles perdus ?

Une installation correcte de l’isolation des combles perdus est cruciale pour garantir son efficacité. Avant de commencer l’opération, il est essentiel de vérifier l’état de la toiture, de s’assurer qu’il n’y a pas de fuites ou de dommages décelables.

La première étape consiste généralement à déployer une couche continue d’isolant sur le plancher des combles. Elle peut être suivie par une deuxième couche, perpendiculaire à la première, pour une isolation encore plus efficace. Il est également recommandé de sceller les fissures et les ouvertures dans le plafond des combles afin d’éviter les infiltrations d’air. Enfin, la ventilation adéquate des combles est essentielle pour prévenir l’accumulation d’humidité. L’installation de bouches d’aération et de pare-vapeur peut contribuer à maintenir un environnement sain dans les combles afin de garantir la salubrité de l’air intérieur.

Isolation des combles perdus : pensez aux aides

L’isolation des combles représente un budget, puisqu’il faut prévoir entre 18 et 53 €/m² en moyenne selon le matériau retenu et la configuration de vos combles et de votre habitation, pour une facture moyenne de 4 500 €. Cependant, vous pouvez prétendre à des aides proposées par le gouvernement, par les collectivités locales ou encore par les fournisseurs d’énergie :

  • MaPrimeRénov’ est accessible à tous les propriétaires quels que soient leurs revenus. Elle permet de soutenir les travaux de rénovation énergétique comme l’isolation des combles, de façon individuelle ou sous forme de bouquet de travaux. Le montant de l’aide accordée dépend des travaux.
  • La prime énergie est accordée en condition des revenus et permet de financer des travaux d’isolation des combles perdus, tout en étant cumulable avec l’aide MaPrimeRénov’. Elle peut offrir jusqu’à 23 €/m² pour de tels travaux et permet donc de réduire votre effort financier.
  • Les primes CEE sont accordées par les fournisseurs d’énergie et prennent la forme d’aides financières ou de réductions sur les coûts des travaux d’isolation de combles.
  • Les collectivités locales, départementales ou régionales peuvent accorder des aides et des subventions complémentaires pour encourager l’isolation de combles perdus.

Le prix de l’isolation des combles demeure un investissement rentable, car une meilleure isolation vous permet de réduire nettement vos factures d’énergie.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Les maisons doivent être construites à une distance minimale réglementaire pour éviter le vis-à-vis. © ah_fotobox - Getty images
Travaux
Le vis-à-vis est un sujet qui touche tout le monde, puisqu’il s’agit de la vue que l’on a sur les propriétés voisines. La loi encadre strictement la distance entre deux propriétés, la disposition des...
Image
Estimer durée travaux
Travaux
Vous avez trouvé les artisans, vous vous êtes mis d’accord sur les devis et votre chantier est désormais prêt à démarrer. Cependant, les travaux rendront votre logement temporairement inhabitable et...