Cet article a été rédigé avec notre partenaire Castorama, l'acteur de référence des travaux et du bricolage

Comment refaire sa salle de bain soi-même ?

Juliette Cadot
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Refaire sa salle de bain soi-même, un projet trop compliqué ? Mais à bricoleur vaillant, rien d’impossible ! Suivez notre guide pour refaire votre salle de bain maison, et réaliser de belles économies.

Image
refaire-salle-de-bain-soi-meme-seloger-castorama
Petite ou grande, dans la chambre ou séparée... Vous avez plein de façon de refaire votre salle de bain vous-même ! ©Castorama
Sommaire

Bien préparer votre projet de nouvelle salle de bain

Pour refaire sa salle de bain soi-même, le secret est dans la préparation. Faites le point : de quoi avez-vous besoin, envie ? Et de quel espace disposez-vous ? Envisagez-vous plutôt de donner un coup de neuf, ou d’entreprendre de plus gros travaux de rénovation ? 

N’hésitez pas à établir un plan ou à faire des croquis de ce que vous souhaitez pour voir si cela correspond aux mesures de votre pièce.

Aussi, dites-vous qu’en définissant un budget en amont, vous éviterez les mauvaises surprises. Ainsi, vous pourrez prioriser ce qui est important et ce qui peut être discuté.

C’est par exemple l’occasion de constater qu’en optant pour de la peinture adaptée pour vos anciens carreaux plutôt que pour leur remplacement, vous aurez le budget pour acheter une baignoire légèrement plus haut de gamme, ou vice versa !

Prévoyez d’ajouter une marge d’environ 15 % à votre estimation pour parer aux éventuels imprévus.

La conception et la planification de votre future salle de bain

1. Choix du design et des matériaux

Refaire sa salle de bain soi-même, c’est aussi la créer à son image. Côté tendances, on peut voir le tout naturel, aux couleurs neutres avec un mobilier évoquant le bois ou la pierre.

La salle de bain aux tons clairs est aussi très recherchée.

Côté époques, la salle de bain moderne plait toujours, avec ses meubles noirs aux formes design… Ou à l’inverse, le style vintage tout en cannage et en carreaux de ciment.

Si chaque matériau a ses propres spécificités, les produits compatibles avec les pièces d’eau sont aujourd’hui multiples ! L’essentiel est d’imaginer un espace qui vous ressemble.

2. Planification des étapes du projet

Refaire sa salle de bain soi-même, c’est tout un projet. Afin de vous y retrouver, la planification est cruciale.

Que faire, dans quel ordre ? Prévoyez de mettre en place un rétroplanning pour ne pas vous y perdre !

C’est aussi le moment de vous assurer que vous disposez bien du matériel et des fournitures nécessaires. Pour éviter les erreurs, vous pouvez calculer en amont les quantités dont vous aurez besoin (là aussi, prévoyez une légère marge).

Si vous devez remplacer du mobilier, prévoyez sa dépose avant toute chose. Ensuite, vous pourrez vous attaquer aux installations de plomberie et d'électricité, puis au plafond, aux murs, au sol, et enfin à la pose du nouveau mobilier.

Réaliser vous-même les gros travaux de votre salle de bain

La préparation

Les choses sérieuses commencent ! Si vous souhaitez conserver certains éléments de votre ancienne salle de bain, déposez le maximum et protégez ce que vous ne pouvez pas enlever.

N’oubliez pas de bâcher les pièces ou couloirs attenants… Et de vous protéger aussi !

Avant de commencer, assurez-vous que le courant et l’eau sont bien coupés et repérez les emplacements des fils ou des tuyaux pour éviter un coup malencontreux.

Munissez-vous ensuite d’un ciseau à brique ou d’une spatule, ainsi que d’un burin ou d’un petit marteau pour décoller un à un les carreaux de ciment.

Une fois la tâche accomplie, nettoyez soigneusement l’espace et appliquez de l’enduit et/ou un traitement anti-humidité.

L’installation électrique et la plomberie

Une fois la partie déconstruction terminée et le ménage fait, vous y verrez plus clair dans les installations de plomberie et d’électricité.

Parce que refaire sa salle de bain soi-même passe par un aménagement, si vous placez les nouveaux éléments au même endroit que les anciens, seuls les raccordements seront nécessaires.

Cependant, vous pouvez en profiter pour vérifier la bonne étanchéité des tuyaux comme des câbles : aucun fil ne doit être à nu, et aucun extérieur de tuyau ne doit être percé ou moisi sous peine de dégât des eaux imminent !

La pose du carrelage et des équipements

Si vous souhaitez alterner les motifs ou les carreaux, vous pouvez passer par l’étape du calepinage, c’est-à-dire du plan de pose. À l’aide d’un schéma, comptez combien de carreaux aligner et de quelle façon les poser avant de vous lancer.

Ensuite, c’est l’heure d’entamer la pose. Pour les murs, procédez de bas en haut. Pour avoir des lignes bien droites, l’idéal est de poser votre premier carreau à un carreau du sol, sur une ligne préalablement tracée à l’aide d’un niveau.

Lorsque les murs sont terminés, il est temps de passer à la pose des équipements ! Pour la douche, commencez par poser le receveur, et raccordez-le à l'évacuation d'eau. Si vous installez une baignoire, il suffit de la poser à l'endroit prévu avant de la raccorder. 

Si vous avez opté pour une cabine complète, percez des trous de guidage au mur pour assurer la fixation et l'emplacement, puis venez y déposer la cabine de douche. Pensez à utiliser un niveau pour ne pas avoir de problème d'évacuation par la suite.

Pour le reste des aménagements, répartissez les meubles et installez-les dans la pièce selon vos goûts. La petite astuce supplémentaire : n'hésitez pas, là aussi, à ajouter des joints d'étanchéité si nécessaire ou à fixer les meubles au mur. En limitant l'espace entre le meuble et le mur vous éviterez la disparition mystérieuse d'objets, qui pourraient chuter dans l'interstice !

Question étanchéité, mieux vaut en faire trop que pas assez ! Apportez une attention toute particulière aux différents joints que vous réalisez, côté mur comme côté sol.

Image
refaire-salle-de-bain-soi-meme-selogercasto
©Castorama

Astuces pour une rénovation efficace de sa salle de bain

Outils et techniques essentiels

Refaire sa salle de bain soi-même va plus vite avec les bons outils ! Un mètre, un niveau laser, un coupe-carreaux ou éventuellement une meuleuse sont des indispensables pour réaliser les découpes dans les carreaux.

Pour le reste, un seau, une taloche et ce qu’il faut de tournevis et de joints d’étanchéité sont indispensables. En ce qui concerne la plomberie et l’électricité, redoublez de prudence si ce sont des domaines que vous connaissez peu.

Vous pouvez prendre en photo les installations telles qu’elles étaient pour avoir la certitude de les raccorder à l’identique sur vos nouveaux équipements.

Solutions de ventilation

Une petite salle de bain mal aérée voit inévitablement s’installer de la moisissure.

Le mieux pour renouveler l’air reste bien évidemment d’ouvrir régulièrement sa fenêtre. Mais si votre salle de bain ne donne pas sur l’extérieur, envisagez l’installation d’une bonne ventilation mécanique contrôlée (VMC).

Les erreurs courantes à éviter si vous refaites votre salle de bain vous-même

Refaire sa salle de bain soi-même, c’est aussi garder en tête que certains pièges peuvent mettre à mal vos travaux.

Prenez le temps de vous poser sur la planification des étapes et du budget afin de ne pas avoir de mauvaises surprises, aussi bien sur les prix que sur les quantités de matériaux à prévoir.

Mettez votre sécurité au premier plan, veillez à travailler dans le calme et avec les équipements appropriés pour éviter les blessures.

Et surtout : bonne rénovation !

Cet article vous a été utile ?
1
2

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Dans la plupart des logements, le double vitrage est suffisant, mais le triple vitrage peut être recommandé dans certains cas. © sl-f - Getty images
Travaux
Vous souhaitez améliorer les performances thermiques de votre logement ? N’attendez pas pour remplacer vos fenêtres ! À elles seules, elles sont capables d’améliorer l’isolation thermique et...