Auto-rénovation et auto-rénovation accompagnée : comment se lancer ?

Vincent Cuzon
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous souhaitez rénover votre logement par vos propres moyens par souci d’économie ou par amour du bricolage ? Si l’auto-rénovation est intéressante à plus d’un titre, certaines choses sont à savoir avant de vous lancer. Nous faisons le point.

Image
Les choses à savoir avant de se lancer dans l’auto-rénovation. © PhotoAttractive - Getty Images
Tout ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans l’auto-rénovation. ©Getty
Sommaire

Avant de vous lancer, définissez votre projet

Avant de vous lancer dans l’auto-rénovation de votre logement, il est indispensable d’évaluer votre projet et de vous renseigner sur la faisabilité des travaux envisagés. Pour éviter les mauvaises surprises pendant vos travaux, prenez le temps de réaliser des croquis et des plans avec des mesures précises. Pour cela, de nombreux logiciels en ligne, simples à prendre en main, sont à votre disposition. En parallèle, définissez vos objectifs et les travaux à réaliser (rénovation globale, simple rafraîchissement...) et estimez votre budget. Prévoyez toujours une marge d’erreur. Si besoin, vous pouvez souscrire un prêt travaux pour vous aider à financer une partie de votre projet sans mobiliser toutes vos économies. Pensez également à souscrire les assurances qui vous permettront d’être couvert si un problème survient au cours de votre chantier. Si vos travaux touchent à la structure du bâtiment ou rendent votre logement inhabitable, la souscription d’une assurance dommages-ouvrage est vivement conseillée. De plus, avant de commencer vos travaux, renseignez-vous sur les réglementations à respecter et les autorisations à obtenir obligatoirement. En effet, certains travaux nécessitent l’accord du syndic, une déclaration préalable, voire un permis de construire.

Si vos travaux nécessitent un permis de construire, vous devrez l’afficher sur votre terrain durant toute la durée du chantier.

Planifiez précisément votre projet de rénovation

Une fois votre projet défini et sa faisabilité confirmée, il faudra vous organiser de façon sérieuse pour le mener à bien. L’idéal est de prévoir un calendrier précis et réaliste pour vous assurer de pouvoir réaliser les différentes étapes de votre projet dans les temps, sans pour autant vous décourager. Dans votre planification, prenez en compte les éventuels imprévus (météo capricieuse, blessures, impératifs professionnels…) qui peuvent retarder la finalisation de votre projet. Si vous rénovez intégralement votre logement, définissez les pièces à réaliser en priorité. Pour ne pas perdre de temps pendant vos travaux et limiter le plus possible les ratés, il est également indispensable de bien vous équiper. Pour vous procurer les outils et matériaux les plus adaptés à votre projet, n’hésitez pas à demander conseil aux magasins de bricolage ou à sonder les éventuels professionnels du bâtiment de votre entourage. Si des outils sont coûteux et que vous en avez peu besoin, optez pour la location pour réaliser des économies. Ne faites pas l’impasse sur la sécurité. Pour limiter les risques de blessures, munissez-vous de chaussures de sécurité, des gants, d’un casque et de lunettes de protection.

Auto-réhabilitation accompagnée : qu’est-ce que c’est ?

Plomberie, électricité, isolation… Si vous ne vous sentez pas capable de réaliser certains types de travaux par vos propres moyens, vous pouvez également opter pour l’auto-rénovation accompagnée, ou auto-réhabilitation accompagnée (ARA). Concrètement, l’auto-rénovation accompagnée consiste à déléguer certains travaux très techniques ou chronophages à une équipe de professionnels et de bénévoles, membres d’une association. Les Compagnons Bâtisseurs est l’un des organismes les plus actifs dans ce domaine. Les professionnels de l’organisme veilleront à ce que votre chantier respecte les règles de sécurité et les normes de construction. Ils peuvent être amenés à vous prêter leur matériel si besoin. Leur présence sur le chantier et leur niveau d’implication pourront être définis selon vos besoins et envies. L’auto-réhabilitation accompagnée est particulièrement adaptée dans le cadre de travaux de rénovation énergétique (isolation, pose d’un poêle à bois, installation d’une PAC…) ou de travaux destinés à optimiser l’autonomie d’un sénior ou d’une personne ayant un handicap. En effet, dans ces cas de figure, l’ANAH peut accorder l’aide MaPrimeRénov’ aux ménages modestes et très modestes.

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’ afin de rénover énergétiquement votre bien, les travaux doivent être réalisés par une entreprise RGE.

Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
refaire-salle-de-bain-soi-meme-seloger-castorama
Travaux
Refaire sa salle de bain soi-même, un projet trop compliqué ? Mais à bricoleur vaillant, rien d’impossible ! Suivez notre guide pour refaire votre salle de bain maison, et réaliser de belles économies...
Image
Vous pouvez mettre en place plusieurs installations et travaux pour économiser l'eau chez vous. © onurdongel - Getty images
Travaux
De nombreux foyers souhaitent agir pour la transition écologique, et pour ce faire, il est recommandé de commencer par les économies d’eau. Cet aspect incontournable représente un enjeu majeur, c’est...