frais de notaire

Les frais de notaire sont versés au notaire par l’acheteur au moment de la signature de l’acte de vente. Ils intègrent la rémunération du notaire, les droits d’enregistrement relatifs à la vente ainsi que le paiement des frais avancés par le notaire (cadastre, frais de géomètre…). Le notaire reverse une grande partie de cette somme à l’État. Le montant des frais de notaire évolue en fonction du montant du bien et du type de bien acheté. Il faut compter 2 à 3 % du prix de vente pour un achat dans le neuf et 7 à 8 % pour un achat dans l’ancien. Ils s’ajoutent au prix de vente du bien et doivent donc être intégrés au plan de financement de l’acheteur en amont. Soyez vigilant, les frais de notaire ne sont pas inclus dans le prix de vente affiché par les agences immobilières.

Image
Un notaire
Vendre
Différentes circonstances peuvent vous amener à prendre un rendez-vous avec un notaire : pour régler une succession, pour négocier ou finaliser une vente immobilière, pour être conseillé(e) en matière...
Image
Un office notarial
Acheter
Nommés à tort frais de notaire, les frais d’achat d’un bien immobilier sont pour l'essentiel composés de taxes collectées par le notaire pour le compte de l’État. On vous explique comment les amortir...
Image
Les frais de notaire 2023 s'élèvent à 2-3 % dans le neuf et 7-8 % dans l'ancien. © fizkes - Shutterstock
Acheter
Les frais de notaire sont dus par l’acquéreur d’un bien immobilier au moment de la signature de l’acte de vente définitif. En 2023, Ils s’élèvent entre 2 à 3 % dans le neuf et entre 7 à 8 % dans l...