Mission potager en 5 étapes clés

Laetitia Lapiana
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le printemps est là, la nature s’éveille, les premiers bourgeons éclosent, la lumière du jour s’étire en longueur... Pour ceux qui profitent d’un jardin, l’occasion est donnée de reprendre contact avec la terre et se mettre à la tâche pour démarrer son potager. Le moment est propice pour préparer le terrain et commencer à planter herbes, fruits et légumes qu’on pourra voir pousser en douceur et déguster jusqu’au bout de l’été. Nos conseils pour vous lancer dans l’aventure du parfait jardinier en quelques tours de main.

Image
potager
Pratiques et faciles d'entretien, les carrés potagers sont parfaits pour s'initier au jardinage. ©Getty
Sommaire

Jardins et extérieurs, le grand remue-ménage du printemps

L’hiver s’efface et cède rapidement le pas à l’éveil printanier. Si ce n’est déjà fait, la première étape avant de planter consiste à investir les extérieurs de votre nid pour faire place propre et redonner vie et couleurs au jardin. Alors on commence par ranger tout ce qui traîne, nettoyer les parterres, arracher les mauvaises herbes, couper les branches, graminées et arbustes, ramasser les feuilles mortes et, bien sûr, ressortir ses outils et équipements... Votre jardin vous dira merci et vous le rendra au centuple près avec les premières récoltes et floraisons.

Le choix de l’emplacement pour son petit coin gourmand

Vous voilà fin prêt pour vous lancer dans votre mission « potager ». Si vous êtes néophyte en la matière et que n’avez jamais mis la main à la pâte, commencez par choisir un emplacement. Pas nécessaire de voir (trop) grand, il suffit d’un bout de terrain bien ciblé. Selon la surface de votre jardin, l’idée est de délimiter un lopin de terre dédié au potager qui cumule les caractéristiques suivantes :

  • À l’abri du vent et des grands arbres pour éviter les zones d’ombrage.
  • Une orientation plein sud ou sud-ouest pour profiter d’un maximum d’ensoleillement.
  • Un lieu facile d’accès et à proximité d’un point d’eau pour faciliter l’arrosage.
  • Si vous avez des animaux domestiques, pensez à protéger votre potager de leurs intrusions en délimitant la parcelle de grillages, bordures en bois ou en plastique type brise-vues. Tout est possible selon les goûts, les couleurs et le budget !

Bêche, râteau, pelles, binette, griffe ou croc, sécateur, grelinette, transplantoir, ratissoire... Voici la liste non exhaustive des petits et grands outils indispensables pour travailler la terre, semer et planter.

C’est parti pour la préparation du sol

Vous avez choisi votre petit coin de culture ? C’est maintenant l’étape, fondamentale, de la préparation du sol, pour améliorer sa qualité et optimiser vos productions. Choisissez pour vous lancer une belle journée ensoleillée, de préférence après plusieurs jours sans précipitations. Munis de vos outils, procédez par étapes :

  • Désherbez et aérez la terre à l’aide d’une griffe ou d’une fourche à bêcher en grattant bien sa surface.
  • Retournez la terre par petites touches – sur 10 à 20 cm de profondeur – pour la rendre plus fertile.
  • Répartissez des couches de compost et de matières organiques comme le fumier sur l‘ensemble de l’espace potager et sur 2 à 3 cm d’épaisseur.
  • Arrosez de façon modérée pour faire pénétrer les nutriments dans le sol et patientez une petite semaine avant de commencer à cultiver, semer et planter.

Organisation du potager, qui se ressemble s’assemble

Et en attendant, quoi de mieux que d’organiser les espaces de son potager ? En ligne, en parcelle ou en carré (cette dernière option étant à privilégier quand on débute), tout est permis ! Vous pouvez dès lors créer des zones de passage à agrémenter comme bon vous semble – dalles en bois à poser, gravillons, planches... – puis organiser des zones de cultures, par exemple avec un coin pour les légumes d’été, un autre pour les salades, les aromates, et encore un autre pour vos plantations de l’été. L’idéal serait de vous renseigner entre-temps sur les associations qui fonctionnent bien, façon permaculture. Sans oublier de prévoir le petit matériel : tuteurs, attaches, ficelles, étiquettes, etc.

Pour les terrasses et balcons, il est possible de réaliser des potagers en bac, en carré ou en butte surélevés. Des petits espaces astucieux qu’il suffit d’enrichir d’un mélange de terreau, matières organiques, compost ou fumier, et de recouvrir d’une couche de paillage une fois vos cultures en place, tout comme pour le jardin potager.

On s’y colle et on plante sans se planter !

Et voilà le jour J ! C’est le moment de se lancer après avoir défini les espacements entre les plantations et élaboré votre calendrier des plantations, sachant qu’il existe une saison, voire un mois optimal pour la plantation de telle ou telle variété et que ces périodes diffèrent selon que vous optiez pour des semis ou des plants en godet proposés dans les jardineries. Si vous n’êtes pas encore incollable en matière de potager, ces derniers vous faciliteront la tâche tout en vous faisant gagner du temps.

Dans tous les cas, mars et avril sont une période idéale pour planter les fameux légumes d’été, vous pouvez donc vous y donner à cœur joie avec les tomates, poivrons, courgettes, aubergines et autres délices du soleil. Mais pas que ! Fèves, épinards, carottes, tubercules de pommes de terre, radis (en semis), courges, concombres, ail, oignons, échalotes, poires, melons et... de tendres laitues qui, tout comme les radis, seront les premières à pointer et à vous offrir vos primo-récoltes. Et après, c’est quoi la suite ? On arrose, on entretient, on protège, on récolte, on déguste et on attend le prochain tour. Silence, ça pousse !

Cet article vous a été utile ?
3
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
Image
Un jardin partagé
Aménagement extérieur
Ahhh, l’appel de la nature ! Les bonnes salades du potager. L’odeur de l’herbe fraîchement coupée...
A la une !
Image
Tendances salon de jardin Maisons du Monde
Aménagement extérieur
Le printemps est là ! Et avec lui, les premiers repas au soleil pointent le bout de leur nez. Si vous avez envie d’un nouveau salon de jardin, plus tendance et moderne, restez ici, nous avons ce qu’il...
Image
Jardin sans allergies
Aménagement extérieur
Yeux rouges, nez qui gratte, reniflement intempestif : les allergies saisonnières reviennent avec toujours plus de véhémence chaque année. Mais que faire quand les responsables viennent de notre...