La moitié des grandes villes françaises voient leur pouvoir d’achat immobilier baisser

La moitié des grandes villes françaises voient leur pouvoir d’achat immobilier baisser
partage(s)

Effet conjoint de la légère remontée des taux de crédit et du frémissement à la hausse des prix des logements, le pouvoir d’achat immobilier décroît dans une grande ville française sur deux.

Marché immobilier : les m² finançables se resserrent en France

Tous les mois, Meilleurtaux.com, courtier en crédit immobilier, propose un baromètre des meilleurs taux et du pouvoir d’achat immobilier dans les 20 plus grandes villes de France : « La progressive et légère remontée des taux (entre 0,05 % et 0,10 % selon les villes) associée à la remontée des prix dans de nombreuses villes de France conduit à une baisse du pouvoir d’achat immobilier dans 10 grandes villes sur les 20 de notre palmarès, et une stabilisation des m² finançables dans les autres villes », explique Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com.

Angers perd 5 m² finançables en un mois

Alors que mars avait marqué une légère pause, avril recense dix villes « perdantes au premier rang desquelles se trouve Angers (5 m² de moins par rapport au mois dernier), suivie de Grenoble et Rennes qui perdent respectivement 2 m² », confie le courtier. Saint-Etienne, Reims, Toulon, Montpellier, Lille, Strasbourg et Bordeaux ont perdu de leur côté 1 m² finançable par rapport au mois de mars. Seules Dijon et Toulouse gagnent respectivement 3 et 1 m². Le Mans, Le Havre, Nîmes, Marseille, Nantes, Lyon, Nice et Paris n’évoluent pas d’un mois à l’autre.

Carte des m² finançables dans les grandes villes
Le palmarès des villes selon leur pouvoir d'achat immobilier. © Meilleurtaux.com

Saint-Etienne, champion de France du meilleur pouvoir d’achat immobilier

Au classement, Dijon gagne une place en passant devant Reims avec 3 m² d’écart. Toulouse gagne 2 places et passe à la 12e place du classement. Le trio de tête reste cependant le même avec Saint-Etienne, Le Mans et Le Havre, viennent ensuite Nîmes, Angers et Dijon. Lyon, Nice et Paris ferment toujours le classement.

Bon à savoir

En matière de pouvoir d’achat immobilier, Marseille reste la première des 10 plus grandes métropoles. La comparaison parle d’elle-même : 77 m² finançables pour 1 000 € de mensualité contre 24 m² à Paris.

Les meilleurs taux immobiliers sont dans le Nord et le Sud-Ouest

Du côté des taux de crédit, c’est toujours dans le Nord et le Sud-Ouest de la France que les taux moyens affichés par les établissements bancaires sont les plus séduisants. A une nuance près : les taux excellents (réservés aux meilleurs profils) affichés par les banques sont les plus compétitifs en Rhône-Alpes. Les meilleurs taux négociés sur 25 ans s’affichent autour de 1,50 %.