L’Italie, nouvel eldorado des investisseurs immobiliers ?

Une des nombreuses perles mises en vente en Italie. © Simona Bottone
partage(s)

En Italie, on n’hésite plus à parler de révolution fiscale : la loi de finances de 2017 ouvre en effet les portes des investisseurs étrangers dans le domaine immobilier.

Immobilier : l'Italie tente de séduire les investisseurs étrangers

C’est une première. Grâce à un nouvel impôt forfaitaire introduit par la loi de finances de 2017, l'Italie crée un appel d’air pour favoriser l’entrée de nouveaux capitaux de l'étranger. La suppression de deux principaux obstacles rend le contexte éminemment favorable : le taux d'imposition élevé et les anciennes incertitudes réglementaires. Aujourd’hui, toute personne décidant de transférer sa résidence en Italie sera assujettie à un impôt annuel unique de 100 000 € pour tous ses revenus générés à l'étranger. Une option pouvant être étendue aux membres de la famille qui feraient aussi le voyage en Italie, soumis de leur côté à un impôt annuel de 25 000 € par personne. Des conditions optimales offertes pendant 15 ans par l’Etat italien.

Bon à savoir

Pour bénéficier de l'impôt unique, les investisseurs doivent avoir résidé à l'étranger pendant au moins 9 des 10 dernières années et avoir des revenus suffisants pour qu'un impôt de 100 000 € apparaisse comme une bonne affaire.

Vivre en Italie ? Le rêve de tous

Deux mois après l'entrée en vigueur de la nouvelle loi, la vente des propriétés de prestige a bondi de 17 % en Italie. Cette hausse significative est attestée par le travail mené par Lionard Luxury Real Estate S.p.A, le numéro 1 du courtage immobiler de prestige en Italie. Pour Dimitri Corti, fondateur et PDG de Lionard S.p.A. : « Vivre en Italie a toujours été un rêve pour beaucoup de gens, il peut maintenant devenir réalité pour tous. En particulier, nous recevons de nombreuses demandes de clients du nord de l'Europe, qui prennent conscience que c'est le moment propice pour s'installer en Italie. Notre tâche est de les aider à acquérir la résidence idéale et de les soutenir après la vente, en particulier pour les travaux de rénovation et de transformation ».

Bon à savoir

Avec un impôt forfaitaire de 100 000 €/an, l'Italie espère avant tout convaincre les millionnaires et milliardaires de venir s'y installer. La mesure vise notamment à faire concurrence à des pays comme le Royaume-Uni ou l'Espagne.