Les Carroz, Flaine, La Clusaz... Ces stations de ski proches d'Annecy où il faut acheter

La vallée du Giffre près de Samoëns. © Fotolia
partage(s)

A Annecy, les habitants jouissent d’un environnement privilégié entre lac et montagne où ils peuvent profiter des massifs alpins dès les premières neiges. Parmi les stations de ski alentour, laquelle choisir ?

Annecy : une ville de Haute-Savoie entourée par les stations de ski

Les habitants d’Annecy sont entourés de montagnes qui surplombent le lac. Derrière ce somptueux paysage se cachent des stations de ski fréquentées par les Anneciens, les Lyonnais, les Parisiens et les étrangers qui arrivent par l’aéroport de Genève. Des stations plus ou moins renommées, familiales ou sportives, disséminées sur des massifs différents, dans lesquelles le parc immobilier affiche différentes valeurs. On y trouve notamment Le Grand Massif, 4e domaine skiable de France avec un point culminant à 2 500 m. Une altitude qui permet un bel enneigement tout en restant accessible aux skieurs et randonneurs. Du côté du massif des Aravis, c'est la proximité par rapport à Annecy et l'ambiance familiale qui priment.

1. Samoêns, un air de village traditionnel

Une station de charme dont le bourg évolue autour d’un grand tilleul proche de l’église et qui aurait plus de 600 ans. Le village, semi-piéton, abrite aussi un jardin botanique, « la Jaÿsnia » renfermant 4 800 plantes de montagne et initié par Marie-Louise Cognacq-Jaÿ, fondatrice de la Samaritaine. La station s’est développée autour du bourg et compte plusieurs résidences de tourisme, réalisées par MGM. Le Club Méditerranée compte s’y installer prochainement.

  • Neuf : 5 500 €/m²/HT.
  • Récent : 3 500-4 200 €/m².
  • Ancien : 2 500-3 200 €/m².
Station Samoens
Le petit village de Samoêns est semi-piéton. © Baillou

2. Les Carroz d’Araches, station de ski sportive et animée

La station, située à 1 500 m est familiale, très vivante et très conviviale. Pas d’architecture typique mais des immeubles des années 70/80 se mêlent aux immeubles récents ou en cours de construction.

  • Neuf : 6 000 €/m²/HT.
  • Récent : 3 200- 4 000 €/m².
  • Ancien : 2 200-2 900 €/m².
Les Carroz d'Arraches
Les Carroz d’Araches propose une architecture récente. © jakezc

3. Flaine l'avant-gardiste

L’architecture inspirée du mouvement Bauhaus est aimée ou détestée. En général, les adversaires de cette architecture ne font pas dans la concession. Une construction imposante, réalisée dans les années 60 par Marcel Breuer, dont certains bâtiments sont inscrits à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1991. Et le Flaine historique a reçu, en 2008, le label « Patrimoine Architectural du 20e siècle ».

  • Neuf : 6 500 €/m²/HT.
  • Ancien : 2 200-3 300 €/m².
Flaine
L'architecture de Flaine est inspirée du mouvement Bauhaus. © Elisabeth Lelogeais

4. Le Grand-Bornand, du village à la grande station

Du petit bourg de montagne au début du XX è, Le Grand -Bornand s’est transformé en grande station, dopée, dans les années 90 par le développement du hameau le Chinaillon. Aujourd’hui, la station alterne entre constructions neuves, constructions en bois, immeubles anciens, chalets très anciens ou plus contemporains…

  • Neuf : à partir de 5 000 €/m²/HT.
  • Récent : 2 900-3 800 €/m².
  • Ancien : 2 200-2 900 €/m².
grand-bornand
Le Grand-Bornand où les biens anciens, récents et neufs s'entremêlent. © Fotolia

5. La Clusaz, un patrimoine hétérogène

D’abord station d’été lors de sa création au début du XXe siècle, elle prend le virage de l’hiver dans les années 70 avec des hauts et des bas jusqu’en 2 000, profitant à plein de la neige de culture pouvant pallier le déficit de neige. Le patrimoine reflète les diverses époques du développement de la station.

  • Récent : 2 500-3 200 €/m².
  • Ancien : 2 100-2 800 €/m².
La Clusaz
Les habitants de la Cluza se nomment les Cluses ou les Chaves en arpitan. © John Maldoror

6. Saint Jean-de-Sixt, Manigod, des repaires pour les initiés

Ce sont de petits villages, au charme authentique, connus des locaux et appréciés de quelques vacanciers fuyant les grandes stations, la foule, les remontées mécaniques pléthoriques… Ici, on prend le temps de vivre et de savourer la montagne dans des chalets ou des appartements anciens, entièrement rénovés ou peu. On peut aussi décrocher des fermes rénovées entre 320 000 et 400 000 € sur grand terrain.

  • Récent :  2 500-3 000 €/m².
  • Ancien:   2 000-2700 €/m².
Manigod
Ici la station de Manigod. © Aurélien Antoine

Conseils SeLoger

  • Avant d'investir, cernez vos besoins au niveau de l'environnement et de l'accès à la station.
  • Consultez le service urbanisme pour savoir si de nouvelles constructions ou infrastructures sont prévues dans la commune.
  • Comparez les prix de l'ancien qui peut être rénové et ceux du neuf.