Cet article a été rédigé avec notre partenaire Pretto, expert en crédit immobilier.

Peut-on devenir propriétaire lorsqu’on gagne le SMIC ?

Vincent Cuzon
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous pensez que devenir propriétaire en gagnant moins de 1 400 euros nets par mois, c’est impossible ? Détrompez-vous ! Il est parfaitement envisageable d’acheter un bien immobilier en étant au SMIC. Nous faisons le point.

Image
Acheter un bien en gagnant le SMIC, c’est plus facile en dehors de la région parisienne. © damircudic - Getty Images
Acheter un bien en gagnant le SMIC, c’est plus facile en dehors de la région parisienne. © damircudic - Getty Images
Sommaire

Acheter avec un SMIC, c’est possible ?

Nombreux sont ceux qui pensent qu’il est impossible de devenir propriétaire en 2024 tout en étant au SMIC. Cela s’explique en grande partie par la montée des taux et le durcissement des conditions d’octroi constatés en 2023. En réalité, il n’est pas nécessaire de faire partie des plus aisés pour devenir propriétaire. C’est d’autant plus vrai avec la baisse des taux assez rapide de ce début d’année. Si obtenir un crédit immobilier quand on fait partie des 20 % de Français qui gagnent moins de 1 400 nets par mois est certes moins facile que pour les plus riches, cela est tout à fait possible. Ainsi, chez le courtier en crédit immobilier Pretto, les personnes au SMIC représentent près de 3 % des dossiers. Pour acheter une maison avec un SMIC, il est essentiel de soigner son profil. En effet, en dehors du taux d’endettement, qui doit être inférieur à 35 %, les banques prêteuses prennent en compte la régularité des revenus, le niveau de l’apport personnel (qui doit être d’au moins 10 %) ou encore le reste à vivre. Ce dernier représente le montant que l’emprunteur aura en poche, une fois sa mensualité de crédit versée. Pour obtenir les meilleures conditions d’emprunt, n’hésitez pas à faire appel à un courtier en ligne comme Pretto, en mesure de négocier pour vous de meilleures conditions et des taux plus bas.

Le reste à vivre permet à la banque de déterminer si l’emprunteur est en mesure de lui rembourser la somme prêtée.

Combien peut-on emprunter avec un SMIC ?

Lorsque l’établissement bancaire analyse votre dossier d’emprunt, il prend en compte le salaire net avant impôt. Votre mensualité d’emprunt devra représenter moins d’un tiers de vos revenus dans la mesure où le taux d’endettement maximum est de 35 %. Concrètement, si vous avez un salaire de 1 400 euros, votre mensualité maximale s'élève à 490 euros (hors assurance emprunteur). La durée de votre crédit et le taux d’intérêt auquel vous empruntez auront un impact direct sur le montant du prêt que vous pourrez obtenir. Selon une estimation réalisée par le courtier Pretto en avril, si vous demandez un prêt immobilier avec un CDI au Smic, vous pourrez obtenir 66 830 € sur 15 ans (au taux de 3,87 %), 80 860 € sur 20 ans (au taux de 4 %) et 92 060 € sur 25 ans (au taux de 4,07 %). Si vous empruntez à deux et que votre conjoint.e est également au SMIC, vous pourrez obtenir au maximum 184 120 € sur 25 ans. Bien entendu, vous pouvez espérer acheter une plus grande surface si vous disposez d’un apport personnel important. Pour l’augmenter rapidement, épargnez régulièrement et/ou ayez recours au prêt familial si vous en avez la possibilité. PTZ, PAS, PC… pour gonfler votre capacité d’emprunt, faites également le point sur les locales ou nationales auxquelles vous avez accès.

Quelle surface peut-on acheter au SMIC ?

La surface que vous pouvez acquérir en étant au SMIC dépend forcément du marché immobilier de la ville dans laquelle vous souhaitez concrétiser votre projet d’achat. À Paris, vous ne pouvez espérer acquérir qu'un 10 m² si vous achetez seul avec un CDI au SMIC, selon une estimation basée sur les prix de Meilleurs Agents (avril 2024), avec un taux moyen sur 25 ans de 4,07 % (hors assurance). C’est deux fois moins qu’à Nice, où vous pouvez acheter 18 m² en moyenne. À Lyon, Bordeaux et Rennes, vous pouvez potentiellement acquérir respectivement 19 m², 21 m² et 23 m², 26 m² à Lille, Nantes, Montpellier et Marseille, et même 27 m² à Toulouse. Il est possible d’acheter plus de 30 m² à Tours (32 m²), Dijon (36 m²), Chartes (39m²) et Orléans (37 m²), Brest (41 m²) ou encore Poitiers (42 m²) en étant seul.e et en CDI. Dans les villes où les prix sont les moins élevés de France, vous pouvez espérer acquérir des appartements et maisons de plus de 50 m² : 74 m² à Mulhouse, 69 m² à Saint-Etienne, 56 m² à Limoges ou encore 55 m² à Angoulême.

Pour obtenir plus facilement un emprunt, préparez soigneusement votre dossier en amont.

Cet article vous a été utile ?
1
1

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Après une hausse fulgurante, les prix immobiliers bordelais ont finalement nettement baissé. © MarioGuti - Getty images
Acheter
Le marché immobilier de Bordeaux a connu un dynamisme sans précédent entre 2018 et 2022, avec des prix en forte hausse sur cette période. Trop forte peut-être, à en croire la conjoncture actuelle qui...