Vous achetez un bien loué, pouvez-vous donner congé au locataire ?

Vous achetez un bien loué, pouvez-vous donner congé au locataire ?
partage(s)

La loi ALUR modifie les règles d’acquisition d’un bien loué. Avant, le nouveau propriétaire pouvait donner congé au locataire, à la fin du bail, avec un préavis de 6 mois. Il en est autrement aujourd’hui.

Lorsqu’un acquéreur achète un bien loué, il ne pourra, désormais, donner congé au locataire pour le vendre qu’à compter du terme du premier renouvellement du bail en cours.

Par exemple, vous achetez un bien loué et le bail prend fin un an et demi après votre acquisition. Vous ne pourrez donner congé au locataire qu’à l’issue d’une durée de quatre ans et demi.

Si le nouveau propriétaire bailleur souhaite donner congé pour reprise, il ne pourra le faire qu’à compter du terme du bail en cours. Mais si le terme du bail intervient moins de deux ans après l’acquisition, le congé ne peut être donné qu’après un délai de deux ans.

Ainsi si vous achetez un bien loué et que le bail prend fin un an après votre acquisition, vous ne pourrez donner congé à votre locataire qu’au terme d’un délai de deux ans suivant votre achat. En revanche, si vous achetez un bien loué et que le terme du bail intervient dans deux ans et demi, dans ce cas, vous pourrez donner congé pour reprise à votre locataire, à la fin du bail, toujours en respectant un préavis de six mois.

A noter : ces nouvelles dispositions instaurées par la loi ALUR ne sont applicables qu’aux baux d’habitation en résidence principales, loués non meublés et signés ou renouvelés à compter du 27 mars 2014.

Références juridiques

  • Article 15 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989.
  • Loi n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové.