Les différents types de terrasses en ville

Pour jouir en toute tranquillité d’une terrasse en ville, il est le plus souvent nécessaire de se protéger des vis-à-vis. ©Orédia
partage(s)

Vous rêvez depuis toujours d’une terrasse, mais votre appartement ou votre maison de ville sont privés de jardin ? L’équation n’est impossible qu’en apparence, et de nombreuses astuces vous permettent d’aménager un espace extérieur avec goût, même en milieu urbain.

Le balcon-terrasse : et pourquoi pas ?

L’idée de transformer un simple balcon en une petite terrasse peut certes paraître étonnante, en particulier si votre balcon affiche une superficie très modeste. Un assouplissement récent de la réglementation facilite cependant, sous certaines conditions, l’agrandissement des logements jusqu’à 40 m² (cf encadré). A supposer que votre balcon dispose d’une taille suffisante, les possibilités d’aménagement sont quasiment les mêmes que pour une surface en rez-de-jardin : les dalles de béton ou de résine comptent parmi les choix les plus classiques, mais il est également envisageable de donner un aspect plus naturel à cet espace avec des lames, planches ou caillebotis en bois.

La terrasse surélevée : un choix audacieux et innovant

L’une des options offertes au propriétaire d’une maison de ville consiste à aménager une terrasse ex nihilo à mi-hauteur de son habitation : on parlera alors de terrasse surélevée. Il n’est en effet pas si difficile de créer par exemple une belle extension en bois qui prend appui au sol ou, à défaut, contre un mur porteur en briques ou en béton. Attention toutefois, car ce type de chantier nécessite impérativement l’intervention d’un professionnel pour s’assurer de la stabilité de l’ensemble.

Bon à savoir

Depuis le 1er janvier 2012, les propriétaires de maisons situées en zone urbaine ont le droit d’augmenter l’emprise au sol de leur logement de 40 m² en se contentant d’une simple déclaration préalable ! L’extension doit communiquer avec l’intérieur de la maison et ne pas constituer une gêne pour les voisins (ces derniers doivent notamment pouvoir accéder à la voie publique).

Le toit-terrasse : réservé aux nouvelles constructions

Le toit-terrasse, ou toiture plate dite « accessible », est bien évidemment plus technique et doit être le plus souvent prévu dès la phase de construction initiale de la maison, dans la mesure où il va définir la silhouette du bâtiment. Ce type de toit répond en effet à des normes strictes en matière d’étanchéité, d’isolation, d’aération et de puits de lumière. Une fois l’ouvrage terminé, toutefois, rien n’égale la satisfaction de dominer le paysage et de profiter du soleil au-dessus des toits de la ville !

Quels éléments de décoration ?

Pour jouir en toute tranquillité d’une terrasse en ville, il est le plus souvent nécessaire de se protéger au mieux des regards indiscrets et des vis-à-vis. C’est pourquoi les décorateurs et les architectes pourront vous conseiller tout particulièrement certains éléments d’équipement ou de décoration, comme des stores bannes ou des grandes toiles opaques.

La construction d’une jolie terrasse en ville, c’est-à-dire souvent dans un espace contraint, constitue un beau défi pour les architectes et les promoteurs. Il est pourtant possible, en cherchant un peu, de s’aménager un espace magnifique et reposant.

Les points clés à retenir

  • Un grand balcon peut être reconverti en terrasse avec un peu de savoir-faire.
  • Pour une extension, pensez à la terrasse surélevée. Pour une construction neuve, envisagez le toit-terrasse.
  • La décoration est essentielle pour vous protéger des regards.