Rechercher un article

Bordeaux : après 38 % de hausse en 5 ans, le prix immobilier ralentit fortement !

Bordeaux : après 38 % de hausse en 5 ans, le prix immobilier ralentit fortement !

Après avoir littéralement flambé, + 38 % en 5 ans, le prix immobilier à Bordeaux confirme son retour à la normale. Sa dernière hausse à deux chiffres remonte à fin novembre 2018. Quant à la fièvre acheteuse qui avait gagné les communes limitrophes, il semble qu'elle soit retombée.

Bordeaux : la hausse sur 1 an du prix immobilier se limite à 1,1 %

Après des mois et des mois d’une augmentation galopante, force est de constater que les prix des logements bordelais, sinon ralentissent, à tout le moins semblent être revenus à la normale. Alors que la hausse annuelle du prix immobilier à Bordeaux atteignait 10,2 % à fin novembre dernier et qu’il y a un an de cela, elle avait culminé à 12,7 %, voilà qu’aujourd’hui, elle dépasse à peine 1 % (+ 1,1 % sur 1 an, précisément). Comme le fait remarquer Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, « l’atterrissage de la hausse des prix est spectaculaire sur Bordeaux ».  En clair, après avoir volé à – très, très – haute altitude en 2016 et 2017 et considérablement réduit les gaz en 2018, le prix de l’immobilier ancien à Bordeaux s'est finalement posé à la mi-2019.

Dans les communes voisines (Péssac, Mérignac), la fièvre est retombée

Si des conditions  de crédit toujours plus exceptionnelles (réduction du montant des apports personnels, extension de la durée des prêts immobiliers) continuent de booster l’activité immobilière, il ressort des données récoltées par le baromètre LPI-SeLoger que la fièvre haussière qui avait enflammé le marché immobilier bordelais et n’avait pas manqué de se propager aux communes avoisinantes - y faisant exploser la demande et flamber les prix – semble être retombée. Et pour cause, la hausse annuelle du prix au m² à Péssac se limite à 3,7 % et à 1,9 % à Mérignac. À titre de comparaison, rappelez-vous qu’à fin novembre dernier, la cote de l'immobilier à Péssac affichait pas moins de 20 % de hausse sur l’année.

Bon à savoir
  • À Péssac, le prix au m² atteint 3 036 €.
  • Pour acheter à Mérignac, comptez 3 141 € du m². 

En 5 ans, les prix des logements bordelais ont gagné 38,5 %

Les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger montrent que le marché de l’immobilier bordelais, loin de présenter des signes d’essoufflement, a toutefois ralenti la cadence pour reprendre un rythme normal de progression. Il faut dire que les prix des logements à Bordeaux ont bien mérité de se reposer un peu. Jugez plutôt, depuis la fin du mois d’août 2015, ils ont progressé de 38,5 %, passant de 3 410 € à 4 722 € du m². Rien d’étonnant, donc, à ce qu’après avoir tourné en surrégime des mois durant, le marché de l’immobilier bordelais s'autorise – enfin – à marquer une pause.

Bon à savoir
  • En France, tous logements confondus, la hausse quinquénnale atteint 11 %.
  • À fin août 2015, devenir propriétaire coûtait 3 243 € du m². Cinq ans plus tard, pour acheter un logement, comptez 3 605 € du m². 

Combien devez-vous gagner pour acheter un T3 à Bordeaux ?

  • Prix du bien (hors frais de notaire et d'agence) : 358 537 € (Source : SeLoger) 
  • Montant total de l'acquisition (frais de notaire et d'agence inclus) : 410 488
  • Mensualités du crédit sur 20 ans : 2 057​​ € (au taux - hors assurance - de 1,25 %)
  • Revenu minimal : environ 6 171 € par mois.

Quels sont les prix en périphérie de Bordeaux ?

Ville Prix au m²
Talence 3 896 €
Bruges 3 787 €
Bègles 3 731 €
Eysines 3 511 €
Sainte-Eulalie 2 593 €