+ de 11 % d’augmentation sur les prix immobiliers dans 3 arrondissements parisiens

À l’instar des températures estivales, les prix des logements anciens à Paris n’en finissent pas de grimper ! Dans la capitale, la hausse est générale et elle atteint 7,6 % sur l’année. Dans quels arrondissements la tendance haussière est-elle la plus marquée ?

Dans le IVe, les prix au m² explosent : + 15,5 % sur l’année

La tendance haussière que connaissent les prix des appartements parisiens se poursuit et se renforce. Dans la Ville Lumière, plus d’1/3 des arrondissements enregistrent ainsi plus de 10 % de progression. En tête de notre palmarès des arrondissements où la poussée des prix est particulièrement forte, on retrouve le - toujours très prisé - IVe arrondissement. De la rue Ferdinand Duval à la rue Nicolas Flamel, en passant par le rue des Oursins et la rue de le Verrerie, les appartements coûtent, en moyenne, 15,5 % de plus qu’il y a un an. En deuxième position figurent - ex-aequo - les VIIe (avenue de Suffren, avenue de Saxe, rue de Babylone), et XVIIIe (boulevard Barbès, rue des Abbesses, rue Caulaincourt) arrondissements avec une hausse annuelle de 11,6 %. Dans le IXe arrondissement, la hausse annuelle atteint 10,3 %, permettant à cet arrondissement d’occuper la troisième marche de notre podium. C’est dans le XIVe arrondissement que la hausse annuelle est la moins forte : rue Daguerre, rue Boissonnade ou encore rue Marie-Rose, les appartements ne voient leurs prix augmenter que de 1 %.

Prix immobilier Paris - Juin 2018 Baromètre LPI-SeLoger

Bon à savoir

  • La progression des prix sur Paris fait que la pression de la demande se diffuse sur les communes environnantes : Courbevoie, Rueil-Malmaison…

Près de la moitié des arrondissements parisiens à plus de 10 000 €/m²

Comme nous l’apprennent les chiffres compilés par le baromètre LPI-SeLoger, il coûte de plus en plus cher de devenir propriétaire d’un logement à Paris… Jugez plutôt, en moyenne, le moindre m² s’y monnaye aux environs de 9 681 €. Neuf arrondissements sur les 20 dont se compose la capitale affichent ainsi plus de 10 000 € du m² et des pics ont été enregistrés dans le VIIe (13 253 €), le VIe (12 717 €) ainsi que dans le IVe (12 352 €). Pour espérer trouver des prix - plus raisonnables - c’est au sein du XIXe qu’il vous faudra chercher votre futur appartement. Dans cet arrondissement, comptez aux environs de 7 222 € du m².

Indicateurs clés immobiliers Paris - Baromètre Lpi-SeLoger

La marge de négociation pour un bien immobilier se limite à 2,9 %

Comme l’indique Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, « partout où la pression de la demande reste forte, les marges sont faibles ». À Paris, la marge de négociation moyenne pour un appartement se limite donc à 2,9 %. Pas étonnant quand on sait que sur un marché tendu comme l’est le marché immobilier parisien, les appartements ne présentant aucun défaut partent le plus souvent « au prix ».

Le top des 5 arrondissements parisiens où il coûte le plus cher de se loger

Quartiers Prix au m2
VIIe arrondissement 13 253 €
VIe arrondissement 12 717 €
IVe arrondissement 12 352 €
XVIe arrondissement 11 225 €
XVIIe arrondissement 9 890 €

Bon à savoir

Le prix du m² dans la métropole du Grand Paris est de 6 966 €/m².