Les prix immobiliers lyonnais perdent de l'altitude

Les prix immobiliers lyonnais perdent de l'altitude

Alors qu'ils marquent le pas sur les douze derniers mois, les prix des appartements à Lyon sont en nette diminution sur le trimestre (- 4,9 %). Le point, quartier par quartier, avec le Baromètre LPI-SeLoger.

Un trimestre immobilier orienté à la baisse

Avec des prix en décrue sur les trois derniers mois, l'immobilier ancien lyonnais (et plus précisément les appartements) reste orienté à la baisse. Il est d'ailleurs intéressant de constater que sont touchés par cet affaiblissement aussi bien les prix signés (c'est à dire constatés au jour de la signature du compromis de vente) que les prix affichés. En effet, ils affichent des pertes respectives de 4,9 % et de 4,5 %.

Sur l'année, les prix immobiliers font du « sur place »

À la différence de Paris ou encore de Marseille où c'est la baisse des prix qui semble être de mise sur les douze derniers mois, Lyon sauve toutefois les meubles en jouant la carte de la stabilité. Les prix progressent très faiblement (+ 0,1 %). Mais ils progressent tout de même.  D'autre part, on remarquera que sur la même période de temps, une ville comme Saint-Étienne - pourtant voisine de Lyon - voit ses prix signés progresser fortement (+ 5,2 %).

Chiffres clés

  • À Lyon, seuls 30 % des arrondissements ont vu leurs prix au m² baisser sur l'année.
  • Le prix au m² lyonnais tourne autour de 3 863 €.

Le VIIIe lyonnais en très forte progression (+ 11,3 %)

Avec les 2/3 de ses arrondissements qui affichent des prix à la hausse sur l'année, l'immobilier lyonnais dans l'ancien n'est décidément pas à plaindre. La médaille d'or de la progression la plus fulgurante revient une nouvelle fois - et sans conteste - au VIIIe lyonnais. En effet, du côté de Monplaisir, de Mermoz ou encore des États-Unis, ce sont 11,3 % qui ont été gagnés. Et le m² s'y monnaye désormais autour de 3 228 €. On notera aussi l'excellent score réalisé par le IIe arrondissement de Lyon. Du côté de la Place Bellecour, le m² vaut actuellement 4 835 € en moyenne. Soit une augmentation de 6,3 % sur douze mois.

Le Ve arrondissement en net recul (- 14,2 %)

Rien ne va plus dans le vieux Lyon. Et pour cause, sur l'année, son immobilier ancien affiche une baisse de 14,2 %. Ramenant ainsi son prix au m² à 3 506 €. Autre arrondissement lyonnais à connaître une dégradation de son prix au m² sur douze mois, le Ier (- 7,2 % / 4 045 €). Celles et ceux qui souhaiteraient investir du côté de la Place de la Comédie ou du Quai Saint-Vincent s'en réjouiront.

Les points clés à retenir

  • Sur trois mois, l'immobilier lyonnais a baissé de 4,9 % dans l'ancien.
  • Sur l’année, le prix au m² signé est stable (+ 0,1 %).
  • C'est une nouvelle fois le VIIIe lyonnais qui progresse le plus fortement (+ 11,3 % / 3 228 € du prix au m²).
  • Le Ve reste orienté à la baisse et perd 14,2 % sur son prix au m².

Le Baromètre LPI-SeLoger des prix immobiliers, à lyon, novembre 2015

Les prix immobiliers, arrondissement par arrondissent, à Lyon.  © LPI-Seloger

La rédaction vous conseille :