Rechercher un article

Lyon redevient la 2e ville la plus chère de France !

Lyon redevient la 2e ville la plus chère de France !

Lyon a repris son titre de 2e ville la plus chère de France à Bordeaux qui s'en était emparée en septembre 2017 ! Le prix immobilier vaut désormais presque 4 800 €/m².

Le prix immobilier à Lyon au plus haut : 4 794 €/m²

20 mois durant, la pierre bordelaise aura coûté plus cher que la pierre lyonnaise… car comme nous le rappellent les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger, à fin septembre 2017, le prix de l'immobilier à Bordeaux (4 353 €/m² à l'époque contre 4 593 € actuellement), alors en pleine accélération, doublait - pour la première fois - le prix de l'immobilier lyonnais, lequel se limitait alors à 4 259 €/m². Aujourd'hui, Lyon est redevenue la 2e ville la plus chère - immobilièrement parlant - de France, devant Bordeaux et juste après l'indéboulonnable Paris... Il est d'ailleurs à noter que le prix d'un appartement, dans celle que l'on surnomme la Capitale des Gaules, n'a jamais été aussi élevé : 4 794 €/m².

Bon à savoir

Sur l’année, le prix de l’immobilier lyonnais progresse de 5,3 %

Top 3 des arrondissements où le prix immobilier augmente le plus !

Lyon étant redevenue - exception faite de la capitale - la ville la plus chère de l'hexagone, en termes de prix immobiliers,  il n'y a rien d'étonnant à ce que les prix des logements y explosent ! Pour que vous puissiez vous faire une idée de la fièvre immobilière qui s'est (à nouveau !) emparée de Lyon, voici les trois arrondissements de la Ville aux Deux Collines dont les prix augmentent le plus fortement sur les douze derniers mois. 

#1. Le 4e lyonnais avec + 12,5 % sur ses prix immobiliers en 1 an

L’explosion du prix de son immobilier permet au 4e lyonnais (La Croix-Rousse, Serin-Gillet, Gros Caillou) de décrocher la première place de notre classement des arrondissements de la Capitale des Gaules dans lesquels devenir propriétaire coûte plus cher qu’il y a un an. De la rue Hénon au boulevard des Canuts, en passant par la Grande Rue de la Croix-Rousse, les chiffres consignés par le baromètre LPI-SeLoger font ainsi état d’une hausse annuelle de 12,5 %. Boosté par l’action conjuguée d’une raréfaction des biens et d’une progression de la demande, le prix au m² dans le 4e arrondissement de Lyon atteint 5 067 €.

#2. Le 6e arrondissement de Lyon avec + 9,6 % sur son prix au m²

S’il est incontestablement le plus huppé des arrondissements de celle que l’on surnomme la Ville aux Deux Collines, le - chic et cher - 6e lyonnais (Brotteaux, Tête d’Or/Saxe, Bellecombe) n’occupe toutefois que la deuxième place de notre classement des secteurs de Lyon où les prix des logements enregistrent la plus forte progression sur l’année. Du boulevard des Belges à la rue Duquesne, en passant par l’avenue de Saxe, la hausse annuelle constatée par le baromètre LPI-SeLoger se chiffre à 9,6 %, faisant culminer le prix au m² dans le 6e arrondissement de Lyon à 6 136 €. « Mais entre le quartier de Bellecombe, qui va de la voie ferrée à Villeurbanne, et le quartier Tête d’Or/Saxe, la fourchette de prix est large » précise Marc Maysonnial, agent immobilier spécialisé dans le 6e lyonnais. Sont particulièrement prisées les rues Bugeaud, Crillon, Sully et Molière sans oublier l’incontournable cours Franklin Roosevelt.

Bon à savoir

Les trois arrondissements lyonnais où les prix augmentent le plus faiblement - voire reculent - sont les 1e (+ 1,2 % sur 1 an), 2e (- 0,4 %) et 8e (- 1 %).

#3. Le 3e lyonnais avec + 6,3 % sur le prix des appartements sur un an 

La médaille de bronze de notre palmarès revient au 3e lyonnais (Part-Dieu, Préfecture, Montchat, La Villette). Jugez plutôt, sur l’année, le prix au mètre carré dans le 3e arrondissement de Lyon affiche un gain de 6,3 %. Rue de Créqui, place Guichard, rue Garibaldi, place Bahadourian ou encore rue Duguesclin, pour acheter un appartement - dans l’ancien - sachez qu’il vous en coûtera, en moyenne, 4 489 €/m².

Évolution du prix immobilier à Lyon depuis 2015

Année Évolution sur 12 mois Prix au m²
juin 2019 + 5,3 % 4 794 €
juin 2018 + 10,3 % 4 530 €
juin 2017 + 6,8 % 4 049 €
juin 2016 + 0,8 % 3 914 €
juin 2015 + 0,1 % 3 882 €