Patrice Dubois (Orpi) : Brunoy est une commune de l'Essonne où il fait bon vivre

Située dans le département de l’Essone, à mi-chemin entre Créteil, Évry et Melun, Brunoy se caractérise par un patrimoine immobilier de qualité et une indéniable douceur de vivre. Quelle y est la tendance, en termes de prix de l’immobilier et d’évolution du marché ? Éléments de réponse.

4 000 € du m² dans le centre-ville ancien à Brunoy

Si vous voulez devenir propriétaire d’un logement dans le centre-ville de Brunoy, ravissante commune de l'Essonne, il vous faudra débourser aux alentours de 4 000 € du m². Il s’agit bien évidemment là d’une fourchette de prix car à Brunoy comme ailleurs, il faut tenir compte de la surface. Et pour cause, plus celle-ci sera réduite, plus le prix au m² du bien immobilier sera élevé. D'autre part, à Brunoy, l’offre immobilière est plus importante dans l’ancien que dans le neuf. Pour autant, on dénombre de plus en plus d’immeubles récents en centre-ville. « Dans le neuf, il faut compter aux alentours de 5 000 € du m² » précise Patrice Dubois, directeur de l’agence Orpi de Brunoy et spécialiste du marché immobilier brénadien. Si le centre-ville de Brunoy est très recherché, la rue des Balais, la rue du Rôle ainsi que le quartier du Sauvageon sont également très prisés, notamment pour les magnifiques demeures que l'on y trouve. 

centre ville brunoy
Dans le centre-ville de Brunoy, les logements anciens se monnayent aux alentours de 4 000 €/m². ©DR

Bon à savoir

S’il est situé à Brunoy, le ticket d’entrée moyen pour un pavillon (3 chambres, 1 séjour, 100 m² , 300 m²  de terrain) variera entre 300 000 et 330 000 €.

Le prix de l'immobilier est en phase stabilisation

En termes de prix immobiliers dans l'ancien, la tendance apparaît comme étant haussière sur la commune de Brunoy. Le prix de l’immobilier, après avoir enregistré une légère augmentation au cours des dernières années, tend toutefois à se stabiliser. De plus, il convient de minimiser l’impact provoqué par cette hausse du prix de l’immobilier brénadien. Un coup d'oeil dans le rétroviseur nous apprend ainsi que les prix des logements « reviennent au niveau qui était le leur, il y a de cela six ou sept ans » Appartements et pavillons confondus, la progression qu'ont connue les prix immobiliers à Brunoy leur aura donc permis de combler leur retard pour finalement revenir à la normale.

À Brunoy, si un logement est proposé au prix du marché, il trouvera le plus souvent preneur en moins d’un mois ».

Patrice Dubois, directeur de l’agence Orpi de Brunoy

Les logements offrent une bonne rentabilité locative

De toutes les communes avoisinantes, c’est à Brunoy que la demande en termes d’investissement locatif est la plus importante. Il faut dire que la localisation de la gare (en plein centre-ville) n’est certainement pas étrangère à l’attrait qu’exerce la ville sur les investisseurs locatifs. Sans compter que les prix des logements étant moins élevés à Brunoy qu'en première couronne, la rentabilité locative y est très avantageuse. Un investisseur aura toutefois intérêt à acquérir un logement proche de la gare, quitte à le payer plus cher. « Le prix sera plus élevé et la rentabilité locative de son investissement s’en trouvera atténuée » explique Patrice Dubois. « Mais ce que cet investisseur locatif perdra en rentabilité, il le récupérera en valeur patrimoniale ». En effet, si le bien, dont il aura fait l’acquisition, est situé en plein centre-ville de Brunoy, l'investisseur s'assurera de pouvoir le revendre rapidement et au meilleur prix.

Bon à savoir

De belles opportunités immobilières sont également à saisir à Yerres (91), à Villecresnes (94) ainsi que dans les communes avoisinantes : Marolles-en-Brie, Santeny, Mandres-les-Roses, Servon, Pergny, Boussy-Saint-Antoine, Épinay-sous-Sénart, Varennes-Jarcy.