À Pau, la hausse des prix immobiliers ralentit la cadence

16 mai 2022
mis à jour le
17 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Au pied des montagnes, Pau profite d’un environnement idéal, avec l’imposante chaîne des Pyrénées en toile de fond. Une attractivité qui, couplée à une qualité de vie réputée, lui a valu les faveurs d’un marché immobilier florissant, dont la hausse des prix se poursuit, mais à un rythme moins soutenu après plusieurs mois d’escalade.

Image
La ville de Pau
Les prix ralentissent à Pau. ©Ana Belen Garcia Sanchez

Sommaire

Le prix de la pierre paloise progresse de 5,6 % sur 1 an

À l’instar de 93 % des villes de plus de 50 000 habitants en France, Pau enregistre, depuis de longs mois, une augmentation continue du prix de son immobilier ancien. Toutefois, comme le souligne Michel Mouillart, porte-parole du Baromètre LPI-SeLoger : « Dans le contexte d’une dégradation notable de la demande, une augmentation des prix de plus de 10 % ne se constate que dans 27 % des grandes villes. » Un ralentissement qui, s'il semble se généraliser, ne concerne pas que les métropoles, mais également des villes comme Calais (+ 6,3 % sur 1 an / 1 756 € du m²), Tourcoing, (- 8,2 % / 2 272 € du m²), Valence (- 1,2 % / 2 153 € du m²) et bien sûr... Pau !

De fait, selon les chiffres du Baromètre LPI-SeLoger, la cité béarnaise voit ses prix légèrement augmenter avec une hausse de 5,6 % sur 1 an en avril (contre + 4,2 % en mars). Ces chiffres viennent contrebalancer une montée fulgurante du prix de la pierre paloise, lequel avait culminé en mars 2021 à 14,4 % de hausse annuelle ! Malgré ce léger reflux, le rythme de croissance reste bien plus élevé à Pau que dans la préfecture de la Gironde, par exemple. En effet, toutes choses étant égales, par ailleurs, le prix immobilier à Bordeaux n’augmente plus que de 1,6 % sur un an pour se stabiliser aux alentours de 4 059 € du m².

À Pau, le prix - signé - du m² accuse 5,6 % de hausse sur 1 an pour se porter à 2 069 €

À 2 069 €/m², les prix restent accessibles à Pau

Il faut dire que, depuis la crise sanitaire et le remodelage de la carte des tendances immobilières, la capitale du Béarn n’a pas échappé à l’engouement des futurs acquéreurs pour les villes à taille humaine où il fait bon vivre et où les tarifs de la pierre restent encore accessibles. En moyenne, le prix au mètre carré à Pau ne dépasse pas 2 069 € dans l’ancien. Cette ville conserve donc toute son attractivité et la pierre paloise consolide ainsi son statut de « valeur refuge ». C'est encore plus vrai si l’on regarde la moyenne affichée à l’échelle du département des Pyrénées-Atlantiques (avec 2 892 €/m2) et plus encore, chez ses voisines de la côte basque (à quelque 120 km de Pau), c'est-à-dire les communes du BAB, imprenables du haut de leurs 4 199 €/m2 pour Bayonne, 5 427 €/m2 pour Anglet et 7 814 €/m2 pour Biarritz ! Notez que les prix biarrots sont ceux qui ont été relevés au jour de la signature du compromis. Les prix angloys et bayonnais correspondent, pour leur part, aux prix moyens affichés sur nos sites.

Pau : petit tour du propriétaire des prix de l’immobilier

Retour à Pau et à une valeur pierre bien plus raisonnable. En ce début de printemps, pour se porter acquéreur d’un appartement dans l’ancien dans la ville où naquit Henri IV, il faut compter une enveloppe moyenne basse de 1 896 €/m2 dans le quartier Dufau-Tourasse et une moyenne haute à 2 101 €/m2 du côté de Pau Sud. Sans surprise, c’est dans le centre-ville que le coût de la vieille pierre plafonne, avec un prix haut de 2 516 €/m2, le ticket d’entrée y est de 2 027 €/m2 , pour les biens bénéficiant d’une rénovation de qualité et d’un emplacement de choix. Ici, ce sont essentiellement les petites surfaces qui font monter la note, studios et studettes étant encore et toujours l’apanage d’investisseurs en quête de valeurs sûres. Les familles ne sont pas en reste, avec une forte demande pour les T2 et T3, qui représentent quelque 54 % du parc immobilier du centre-ville, contre 17 % pour les de studios. En ce qui concerne les maisons, les zones pavillonnaires sont davantage présentes dans les quartiers du Hameau, Pau Nord et Pau Sud, où la moyenne des prix s’étend de 2 180 à 2290 €/m2 et où le coût peut atteindre près de 2 700 €/m2 à Pau Sud, notamment dans les secteurs proches de la commune limitrophe de Bizanos.

Les prix * dans 5 villes proches de Pau

Ville Prix/m²
Idron 2 435 €
Montardon  2 300 €
Lons 2 293 €
Bizanos 2 183 €
Billère 2 108 €

(*) affichés

Sources : Baromètre LPI-SeLoger (prix signés) / SeLoger (prix affichés).

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !