Le PTZ revu et corrigé pour doper l’accession à la propriété

Le PTZ revu et corrigé pour doper l’accession à la propriété

Malgré des taux d’intérêt très bas, la chute des ventes dans l’ancien et le neuf pousse le gouvernement à remanier le Prêt à taux zéro pour le rendre plus efficace. 

En 2013, 44 000 prêts à taux zéro ont été distribués contre plus de 77 000 en 2012. « En 2014, nous entendons en distribuer entre 70 000 et 80 000 afin de favoriser l’accession aux classes moyennes particulièrement visées par la crise du pouvoir d’achat. Et nous allons donc le remanier pour qu’il soit opérationnel dès le mois d’octobre » a précisé Sylvia Pinel, ministre du Logement. Aussi le prêt va être élargi aux zones moins tendues. Son montant va être relevé, le plafond des revenus élargi et le délai à partir duquel le remboursement commence, à savoir le différé de remboursement, également rallongé.

Cette révision du PTZ, depuis longtemps demandée par les professionnels, a été bien accueillie. Christian-Louis Victor, président de l’Union des Maisons Françaises, se réjouit que « l’accession à la propriété soit enfin une priorité numéro un et que le renforcement du PTZ, dans les territoires où son efficacité est la plus grande, soit conforme aux vœux de l’Union».

PTZ ancien : le retour

La grande nouveauté du plan de relance, c’est la réapparition du PTZ dans l’ancien. Il avait été supprimé début 2012, jugé inflationniste. Il va revenir en 2015, sous conditions d’acheter un bien en zone rurale et d’y effectuer des travaux. Une liste de 2 000 communes devrait être établie d’ici la rentrée. Pour Laurent Vimont, président de Century 21 France, « il ne s’agit que d’un pansement sur une jambe de bois ». Et d’ajouter  « il faut aider le neuf pour fluidifier le marché sachant que ces deux marchés sont étroitement liés ».

Le Prêt à taux zéro (PTZ) nouvelle version devrait voir le jour en octobre 2014.