Résidence secondaire : 44 % des Français optent pour le bord de mer

Résidence secondaire : 44 % des Français optent pour le bord de mer

Que ce soit en bord de mer, à la campagne, en ville ou à la montagne, les résidences secondaires ont la cote. La France en compte même plus de 3 millions sur son territoire : un record au niveau européen. 

Les résidences secondaires au bord de la mer restent une valeur sûre

D’après un sondage réalisé par le réseau immobilier Laforêt, en partenariat avec l’IFOP, s’ils pouvaient investir dans une résidence secondaire, 44 % des Français se laisseraient tenter par le bord de mer, tandis que 22 % auraient une préférence pour la campagne. Notons que les biens recherchés doivent être bien desservis par les transports ou facilement accessibles en voiture et proches des commerces. Par ailleurs, les temps des trajets doivent rester modérés (2 heures maximum du lieu de résidence principale). De son côté, la montagne ne séduit « que » 13 % des personnes interrogées. La France reste une valeur sûre puisque seuls 7 % des personnes interrogées se tourneraient vers l’étranger.

Vidéo : où les Français veulent-ils acheter une résidence secondaire ?

Bon à savoir

Seuls 2 Français sur 10 veulent acheter une maison à la campagne.

Le prix moyen d'une résidence secondaire : 237 200 €

Sans surprise, l’Île-de-France est la région la plus chère de France pour acquérir une maison secondaire : 315 400 € en moyenne, selon le baromètre LPI-SeLoger. L’Île-de-France est suivie par l’Aquitaine (306 500 €), la région PACA (302 900 €) et le Poitou-Charentes (269 900 €), des régions prisées pour leur littoral. Ensuite, on trouve la région Rhône-Alpes (249 300 €), « boostée » par ses stations de montagne, la Bretagne (231 800 €), les Pays-de-la-Loire (220 200 €), le Nord-Pas-de-Calais (208 200 €) et la Basse-Normandie (203 500 €). Pour trouver une résidence secondaire près du littoral à moins de 200 00 €, il faut se tourner vers la Haute-Normandie (189 200 €) ou le Languedoc-Roussillon (165 500 €). Enfin, quelques régions proposent des prix inférieurs à 150 000 € : la région Midi-Pyrénées (143 100 €), le Limousin (126 400 €) ou encore la Champagne-Ardenne (100 500 €), qui peut se targuer d’être la région la moins chère de France.

Carte France Résidence Secondaire

TOP 5 des régions où les prix des résidences secondaires sont les moins chères

Régions Prix d'une résidence secondaire
Champagne-Ardenne 100 500 €
La Lorraine 110 400 €
Auvergne 110 800 €
Le Limousin 126 400 €
La Bourgogne 136 200 €

Maison secondaire : les Français freinés par la fiscalité en vigueur

La fiscalité reste le premier obstacle à l’achat d’une résidence secondaire pour une écrasante majorité de Français. Les taxes diverses (habitation et foncière) représentent le premier frein pour 38 % des personnes interrogées. De plus, 12 % se sentent freinés par la mise en place du récent Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI). « Entre la taxe sur les plus-values immobilières, l’augmentation de la CSG et le remplacement de l’ISF par l’IFI, le gouvernement semble oublier que les propriétaires de résidences secondaires contribuent à l’économie réelle par leur consommation locale et lorsqu’ils réalisent des travaux de rénovation ou d’entretien » précise Yann Jéhanno. En 2e position des freins à l’achat, les coûts d’entretien sont dissuasifs pour 34 % des Français. Des freins qui poussent 16 % des personnes interrogées à recourir à des locations saisonnières plutôt que d’acquérir une résidence secondaire. Cela leur permet également de diversifier leur lieu de villégiature.

Après des années difficiles, le marché des résidences secondaires se porte mieux. Parmi les tendances que nous observons dans nos agences, les futurs propriétaires envisagent maintenant de louer ponctuellement leurs logements pour couvrir une partie des frais d’entretien ».

Yann Jéhanno, Président du réseau Laforêt.