Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Combien ça coûte d’habiter dans le Finistère en 2021 ?

Alors que vous êtes de plus en plus nombreux à tout quitter (ou à tout le moins à y songer sérieusement) pour venir s’installer en Bretagne, nous avons voulu savoir quels étaient les prix des logements à l’extrémité occidentale de la France, c’est-à-dire dans le Finistère.

Combien ça coûte d’habiter dans le Finistère en 2021 ?

Sommaire

Le Finistère : un attrait indéniable et qui va croissant !

Autant vous prévenir tout de suite, si vous suivez un régime sans celte, que vous craignez de prendre 10 kilos rien qu’à la vue d’un kouign-amann ou encore que, lorsque vous entendez « chouchen », vous répondez « à vos souhaits » ce qui suit ne devrait pas vous plaire… Mais aux yeux d’un nombre croissant de Français, la Bretagne fait désormais figure de terre promise. Situé à l’extrémité ouest de la Bretagne, le Finistère, son arrière-pays, son littoral  mais aussi sa qualité de vie séduisent ainsi de plus en plus d’acquéreurs potentiels. Alors que les acheteurs se multiplient tels des petits pains (ou telles des petites galettes bretonnes, en VO), l’offre (non extensible !) de logements montre des signes d’insuffisance. Avis aux acheteurs potentiels, à Rennes comme à Quimper, le marché de l’immobilier est donc particulièrement tendu et cette tension comporte son lot de conséquences en cascade : prix à la hausse, réduction des délais de vente, inexistence des négociations…

Bon à savoir

Source : SeLoger 

194 926 € pour un bien immobilier à Brest

Omniprésence de la mer, richesse du patrimoine, environnement et cadre de vie de qualité… le Finistère a plus d’un atout dans sa manche pour attirer les porteurs d’un projet immobilier (achat, location, investissement locatif). Le prix de son immobilier est un autre de ses atouts, à l’image de Brest dont Julie Le Roux, agent immobilier local, fait remarquer que  « les prix restent accessibles pour une métropole ». Dans le Finistère, les prix moyens des logements vont ainsi de 204 493 € à l’échelle du département (+ 5 % de hausse sur 1 an) à 194 926 € à Brest en passant par 185 714 € à Quimper, 160 417 € à Morlaix, 115 193 € à Carhaix-Plouguer et 183 571 € à Douarnenez. Les prix se situent toutefois dans la fourchette haute à Plouzané (275 909 €), au  Relecq-Kerhuon (290 441 €), Guipavas (291 877 €), Plougastel-Daoulas (293 941 €).

Les prix des logements et leur évolution sur 1 an dans le Finistère

Ville Prix 
Quimper 185 714 € (+ 12 %)
Brest 194 926 € (+ 17 %)
Concarneau 249 408 € (+ 13 %)
Morlaix 160 417 € (+ 3 %)
Douarnenez 183 571 € (+ 13 %)
Quimperlé 193 037 € (+ 8 %)
Landivisiau 195 037 € (+ 3 %)
Carhaix-Plouguer 115 193 € (- 5 %)
Guipavas 291 877 € (+ 9 %)
Plougastel-Daoulas 293 941 € (- 4 %)
Plouzané 275 909 € (+ 10 %)
Le Relecq-Kerhuon 290 441 € (- 7 %)
Landernau 233 333 € (- 1 %)

Source : SeLoger (février 2021 vs février 2020)

Plus de conseils :