Rechercher un article

Crédit immobilier : qui emprunte pour acheter un logement en Île-de-France ?

Crédit immobilier : qui emprunte pour acheter un logement en Île-de-France ?

En Île-de-France, les primo-accédants représentent près de 6 emprunteurs sur 10. Leur budget et leur âge varient fortement selon le département francilien dans lequel ils souhaitent réaliser leur projet.

Achat immobilier : 59 % des emprunteurs franciliens sont primo-accédants

Dispositif Pinel, PTZ… malgré la diminution des aides au logement, la part des primo-accédants, parmi les emprunteurs, atteint toujours 59 %. Ils profitent notamment des conditions d’emprunt et des taux qui restent très attractifs en ce début d’année 2019. Agés en moyenne de 33 ans, les primo-accédants achètent principalement dans l’immobilier ancien (80 %) et seulement 14,4 % investissent dans Paris intra-muros, selon une étude basée sur 18 000 prêts accordés sur l’ensemble de l’année 2018 par le Crédit Agricole d’Ile-de-France. Ils empruntent en moyenne 279 893 € sur 22 ans et 5 mois, pour financer un achat immobilier de 336 454 €. Près de 3 primo-accédants sur 4 (73 %) achètent un appartement. 

Profil Primo-Accédants IDF
Les primo-accédants franciliens ont 33 ans en moyenne. © Crédit Agricole IDF

Les secundo-accédants empruntent 453 000 € pour financer leur logement

Les secundo-accédants privilégient la qualité de vie et recherchent des localités où il fait bon vivre tout en restant reliés à Paris. Les moyens de transport, les espaces verts et les établissements scolaires sont leurs critères prioritaires. Ils sont notamment 56 % à acheter une maison. Ils empruntent en moyenne 453 114 € sur 17 ans et 5 mois, pour financer un projet de 587 902 €. Ils ont 41 ans en moyenne et achètent à 87 % dans l’ancien.

Bon à savoir

Les 3 départements les plus plébiscités par les emprunteurs franciliens sont les Hauts-de-Seine, l’Essonne et Paris.

Les Parisiens empruntent plus de 520 000 € pour financer leur projet

Tous les profils confondus, les emprunteurs ont en moyenne 37 ans dans les départements franciliens, sauf dans les Yvelines et dans le Val-de-Marne, où l’âge moyen est de 38 ans. En toute logique, c’est à Paris que le montant moyen du prêt est le plus élevé, à 522 140 €. Cela s’explique par les prix de l’immobilier, qui frôlent les 10 000 € du mètre carré en moyenne. Par conséquent, le montant moyen du projet immobilier financé est le plus élevé de la région : 709 874 € en moyenne. Après Paris, c’est dans les Hauts-de-Seine que le montant moyen du prêt est le plus élevé : 448 304 €, pour un montant moyen de projet de 573 602 €. Suivent les Yvelines, avec un prêt moyen de 343 362 € pour financer un achat de 427 747 €. Les Yvelines devancent légèrement le Val-de-Marne, où le prêt moyen atteint 334 729 € pour un achat de 395 169 €. Dans les autres départements, le montant moyen du prêt est inférieur à 300 000 € : 268 751 € dans l’Essonne (pour un projet de 324 313 €), 264 893 € dans le Val-d’Oise (pour un projet de 316 826 €), puis 262 424 € en Seine-Saint-Denis, où le coût du projet immobilier est également le plus faible de la région : 312 422 €.

Profil Emprunteur IDF
56 % des secundo-accédants achètent une maison. © Crédit Agricole IDF

La seconde acquisition immobilière correspond à la concrétisation d’un projet de vie, une maison familiale ou un grand appartement en 2e couronne de Paris sans réelle anticipation des opportunités du Grand Paris ».

Agnès Prébet, Directeur Régional de Versailles-Crédit Agricole d’Ile-de-France