Carré d’Or à Nice : « La crise sanitaire n’a eu aucun impact »

09 fév 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Après une année 2020 atypique, Alban Leloup, gérant de l’agence Massena Immobilier, fait le bilan et nous donne son point de vue sur les perspectives du marché immobilier dans le secteur du Carré d’Or à Nice.

Image
Carré d’Or à Nice : « La crise sanitaire n’a eu aucun impact »
La promenade des Anglais est un lieu incontournable de la ville de Nice. © Valery Bareta

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier du Carré d’Or à Nice ?

À ce jour, nous ne constatons aucune conséquence notable de la crise de la Covid-19 sur le marché immobilier du Carré d’Or et de Nice en général. L’année 2020 a même été plutôt positive avec une belle augmentation des prix de l’immobilier dans ce secteur. Les transactions, mais également le viager, ont eu beaucoup de succès l’année dernière. La seule chose qui a changé, ce sont les visites. Les acheteurs comme les vendeurs sont très précautionneux et cherchent à bien respecter les protocoles mis en place.

Avez-vous constaté une évolution des demandes ou des critères des acquéreurs sur le secteur du Carré d’Or ?

Effectivement, la plupart de nos clients mentionnent maintenant la présence d’un extérieur parmi leurs critères de recherche, avec éventuellement une vue dégagée et un étage élevé. A contrario, la pièce en plus ou un logement avec une superficie plus importante ne sont pas nécessairement davantage plébiscités par les clients.

Le prix immobilier au m² au Carré d'Or à Nice est de 6 974 €/m² (Source : SeLoger).

Quels sont les délais moyens de transaction dans le Carré d’Or à Nice ?

En moyenne, pour vendre un bien immobilier dans le Carré d’Or à Nice, il faut compter entre 12 et 16 semaines. Évidemment, cela dépendra de la nature du bien, de son état, de sa localisation exacte et de son prix. Si celui-ci est bien trop élevé par rapport au marché, il y a peu de chances que la transaction se fasse rapidement.

Qu’en est-il du marché de la location sur ce secteur ?

Dans le secteur du Carré d’Or, le marché de la location est très variable. Nous constatons cependant une légère hausse, non pas au niveau du prix, mais en termes de volumes. Nous avons en effet réalisé plus de locations en 2020 que l’année précédente.

« La crise sanitaire nous a poussés à mettre en place des visites virtuelles »

Alban Leloup, gérant de l’agence Massena Immobilier

Quel conseil donneriez-vous à une personne ayant le projet d’acheter, de vendre ou d’investir ?

Nous avons identifié 4 secteurs qui marchent très bien et où les acheteurs sont certains de réaliser un investissement sûr et rentable à Nice. Il s’agit tout d’abord du quartier de La Libération. C’est en effet un secteur tendance et animé, très bien situé.  Cimiez est également un choix judicieux pour acheter à Nice. C’est un quartier haut de gamme et verdoyant, très recherché par la clientèle.  Évidemment, le Carré d’Or, pour toutes les raisons que nous avons citées, est un secteur intéressant pour investir ou acheter.  Enfin, le mont Boron, situé sur une colline, offre une vue panoramique sur la ville de Nice. Lorsque l’on vend un bien, il est important de donner un mandat exclusif à une agence sérieuse, qui connaît parfaitement le secteur où se situe le bien.

Quelles sont les perspectives d’évolution pour le marché immobilier du Carré d’Or ?

Nous n’envisageons pas d’évolution majeure. Par contre, il existe bien une volonté d’élargir le Carré d’Or au secteur de la gare avec notamment la construction d’un hôtel 5 étoiles à proximité. L’objectif affiché est clairement d’améliorer le standing de ce secteur.

Image portrait
Image
Alban Leloup, Gérant de l’agence Massena Immobilier
Agence Massena Immobilier, 12 Avenue Félix Faure, 06000 Nice

A la une !