Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Quelle alarme pour protéger votre maison ?

Quelle alarme pour protéger votre maison ?

L’alarme est un dispositif qui vous permet de dissuader les cambrioleurs et de vous prévenir en cas d’intrusion dans votre logement. Mais il existe plusieurs alarmes différentes, dont les caractéristiques et les options varient fortement d’un modèle à l’autre. Faites le point pour choisir l’alarme la plus appropriée à vos attentes.

Quelle alarme pour protéger votre maison ?

Sommaire

Choisir son alarme selon le type de capteur

Parmi les premiers critères de sélection de votre alarme, il est utile de se pencher sur le type de capteur qui va équiper le dispositif. Les capteurs sont les éléments qui vont permettre de détecter une présence et donc qui vont provoquer le déclenchement de l'avertisseur en cas d’intrusion. Mais il est important de bien choisir le capteur adapté à la configuration de votre logement, en choisissant parmi 3 types différents :

  • Le détecteur de mouvement active l’alarme lorsqu’une personne passe dans le champ couvert par les capteurs. Il faut idéalement l’installer en hauteur et dans l’angle d’une pièce à l’entrée du logement.
  • Le contracteur d’ouvrant s’installe sur des ouvertures, fenêtres ou des portes et il déclenche l’alarme lorsque ces dernières sont ouvertes et si l’alarme a été activée. Ce type de capteur dissuade un intrus de forcer une porte ou une fenêtre, mais il est utile d'en installer sur les ouvrants cachés et non sur les gonds de fenêtres ou de portes.
  • Le capteur de vibration est capable de détecter les vibrations, provoquées par exemple par une serrure forcée ou par une vitre brisée.

Les différents avertisseurs d’alarme

L’objectif de l’alarme est bien de vous avertir d’une façon ou d’une autre d’une intrusion ou de mouvements suspects aux abords de votre logement. Pour vous avertir, l'alarme est équipée d'un avertisseur. Il est préférable de vous tourner vers celui qui est le plus adapté à vos attentes et à vos habitudes :

  • La sirène intérieure consiste en un son relativement fort, produit à l'intérieur de l'habitation, qui a pour objectif de faire fuir l’intrus lorsqu’elle se déclenche car la sirène peut le faire repérer.
  • La sirène avec flash externe est mise en place pour prévenir le voisinage de façon efficace, puisque la détection d’un intrus entraîne la production d’une lumière vive et d’un son qui avertissent immédiatement d’un mouvement suspect et qui est produit depuis l'extérieur du logement.
  • Le transmetteur téléphonique consiste à connecter l’alarme au réseau téléphonique pour déclencher des appels vers des numéros programmés en cas de détection d’une intrusion.
  • Le transmetteur GSM consiste à vous envoyer un texto lorsqu’un intrus s’est introduit chez vous, afin de vous avertir de sa présence. Pour que cette alarme fonctionne, il est indispensable d’y insérer une carte SIM pour qu’elle soit reliée au réseau de votre opérateur.
Bon à savoir

Si vous vivez en copropriété, pensez à vérifier que l’alarme, que vous souhaitez installer, est autorisée. Le syndicat des copropriétaires peut en effet prohiber certains types d’alarmes susceptibles de perturber le voisinage.

Quel mode d’activation et de désactivation de l’alarme ?

L’alarme, que vous installez, ne peut être activée en permanence, il faut pouvoir l’activer ou la désactiver à votre guise, selon vos allées et venues.

Les alarmes traditionnelles sont activées et désactivées à l’aide d’un code que vous avez défini et que vous renseignez dès lors que vous souhaitez activer ou désactiver le dispositif.

Vous pouvez également vous tourner vers un modèle pourvu d’une télécommande, d’un badge RFID ou encore d’un modèle dit « intelligent » qui vous permet d’activer ou désactiver l’alarme depuis votre smartphone, depuis un ordinateur ou une tablette. L’intérêt de ce dernier modèle, c’est que vous pouvez tout manipuler à distance en cas d’oubli.

Enfin, certaines alarmes peuvent être paramétrées en amont pour s’activer à certaines heures définies et se désactiver à un autre horaire défini également.

Une alarme filaire ou une alarme sans fil ?

Il existe des alarmes filaires et des alarmes sans fil, chacune présentant son lot d’avantages et d’inconvénients :

  • L’alarme sans fil est particulièrement simple à installer, elle est donc adaptée aux logements anciens dans lesquels l’installation de l’alarme n’a pas été prévue dès le départ. Ce type d’alarme présente également l’intérêt de pouvoir déplacer les capteurs à votre guise. En revanche, il est indispensable de surveiller régulièrement l’état des piles et il faut tenir compte également des éventualités de brouillage des signaux radios.
  • L’alarme filaire est plus abordable et plus fiable, mais elle est plus complexe à installer. Vous pouvez faire le choix de cette alarme lors d’un projet de construction pour intégrer l’installation à la construction, car en rénovation, l’installation est plus difficile à mettre en place.
Bon à savoir

Certaines alarmes se paramètrent directement sur le boitier, tandis que d’autres sont paramétrables à distance depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone à l’aide d’une application dédiée.

Choisir une alarme aux normes NF

Le paramètre incontournable lorsque vous choisissez une alarme, c’est de la choisir avec la norme NF A2P – Alarme Protection Prévention. Dans la mesure où il s’agit de la sécurité de votre logement et de vos biens, il est important de ne pas faire l’impasse sur ce critère, car vous avez ainsi la garantie d’obtenir un dispositif sécurisé et sécurisant.

De plus, dans le cas des alarmes sans fil, la norme CE est indispensable car elle vient ajouter une protection et un niveau de fiabilité supplémentaire, car les alarmes qui l’affichent ont été testées. La norme européenne EN 50131 est ainsi fortement recommandée, quitte à y consacrer un budget supplémentaire, il s’agit d’une certification supplémentaire qui garantit la qualité du matériel.

Une alarme autonome ou reliée à un central de télésurveillance ?

Enfin, un autre critère de sélection s’impose : le choix d’une alarme autonome ou reliée à un central de télésurveillance. Les alarmes autonomes vous avertissent directement d’une intrusion ou d’un mouvement suspect au sein de votre domicile, tandis que les alarmes reliées à un central de télésurveillance envoient l’information d’une intrusion à ce central qui vous prévient et vérifie qu’il ne s’agit pas d’une fausse alerte. Le technicien du central peut éventuellement contrôler ce qu’il se passe grâce à la vidéosurveillance et contacter la police pour la faire intervenir chez vous en cas de réelle intrusion. Cette option est appréciable lorsque l’on ne travaille pas à proximité de son domicile ou pendant les vacances, il faut alors souscrire un contrat et choisir une formule selon vos besoins et vos attentes.

Bon à savoir

Lisez attentivement votre contrat d’assurance habitation avant d’installer votre alarme. Certaines vous imposent l’installation du dispositif par un professionnel agréé APSAD R81, afin que cette installation respecte toutes les normes.

Plus de conseils :