Paris VIIe arrondissement : la vue sur la tour Eiffel, à quel prix ?

16 oct 2014
mis à jour le
04 juil 2019
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Surtout connu comme le quartier des ministères et de la tour Eiffel, le 7e arrondissement fait payer cher son prestige aux acquéreurs intéressés. Il leur offre, en contrepartie, une grande tranquillité en plein cœur de Paris.

Image
Paris VIIe arrondissement : la vue sur la tour Eiffel, à quel prix ?
La tour Eiffel culmine à 324 mètres de hauteur. © Pixel & Création

Sommaire

De Saint-Germain à la tour Eiffel...

Le 7e arrondissement de Paris a connu une urbanisation rapide à compter du début du XIXème siècle. Il s'étend sur un triangle inversé d'environ 4 km², le long de la rive gauche de la Seine, et abrite une population estimée à environ 57 410 habitants. Le quartier dans son ensemble a une physionomie très administrative et institutionnelle, avec une profusion de ministères et institutions publiques (le quai d'Orsay et Matignon bien sûr, mais aussi l'Assemblée nationale), d'organisations internationales (UNESCO), de sièges de partis politiques ou enfin d'établissements culturels, comme le musée d'Orsay.

Une tranquillité réputée, à la fois force et faiblesse

Si l'on excepte évidemment le Champ-de-Mars et la tour Eiffel, toujours vibrants d'une forte affluence touristique, le cœur du 7e arrondissement est en réalité très calme. Les petites rues des quartiers de Saint-Thomas-d'Aquin ou des Invalides abritent des résidences exclusives, confortablement installées à l'abri du tumulte de la ville. L'arrondissement en a tiré une image un peu austère, renforcée par la faible densité de commerces de proximité : seul le marché de Breteuil, qui se tient deux fois par semaine dans l'avenue de Saxe, apporte un peu d'animation.

L'immobilier dans le 7e arrondissement

  • Le 7e compte parmi les arrondissements les plus chers. Le mètre carré, en 2014, s'y négocie en moyenne à 11 400€, sans même parler des biens d'exception qui peuvent atteindre 19 000€ au mètre carré.
  • Environ 38 591 logements ont été recensés en 2007 par l'Insee, dont 7 % de logements vacants et 12 % de résidences secondaires.

L'usage des transports en commun est recommandé

Le 7e arrondissement est relativement vaste, comme peuvent l'apprendre à leurs dépens les touristes qui souhaitent rallier la tour Eiffel à pied depuis Saint-Germain-des-Près. Pour longer la Seine, le plus simple est encore d'emprunter le RER C, qui s'arrête notamment à Orsay, aux Invalides, à l'Alma et enfin à la tour Eiffel. Pour circuler à l'intérieur de l'arrondissement, privilégiez les lignes 8, 10 et 12. Notez enfin que la plupart des embarcadères pour les mythiques « bateaux-mouches » sont situés près de l'Alma.

Quels quartiers du 7e sont à recommander ?

Chacun des quatre quartiers traditionnels du 7ème arrondissement présente malheureusement une tarification homogène et très élevée, si bien que les « bons coins » y sont monnaie rare. La palme revient à Saint-Thomas-d'Aquin, à la limite avec le 6e arrondissement (rue du Bac, Saint-Germain, rue de Verneuil...), avec une moyenne de 14 000€ au mètre carré. Le quartier de l'École Militaire et celui des Invalides sont légèrement moins chers. Enfin, et bien que cela puisse sembler étonnant, le quartier du Gros Caillou, qui abrite notamment la tour Eiffel, présente les tarifs les plus modérés de l'arrondissement. Ce qui ne préjuge pas, évidemment, des tarifs extravagants de certains biens offrant une belle vue sur le célèbre monument.

Le 7ème arrondissement cultive et assume son image d'exclusivité. A niveau de prestige équivalent, il offre un visage bien différent du 1er ou du 5e, et plaira aux acquéreurs en quête de calme.

Les points clés à retenir

  • Le 7e arrondissement est le quartier des ministères. Il abrite aussi la tour Eiffel.
  • Les biens, rares et chers, s'y négocient à prix d'or.
  • Le quartier, très surveillé, est apprécié en raison de sa tranquillité bien connue.
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !