Embellissez votre maison pour la vendre plus vite et au meilleur prix

Embellissez votre maison pour la vendre plus vite et au meilleur prix

Les acquéreurs potentiels étant attentifs au moindre détail, il est crucial de soigner la présentation de sa maison si l’on souhaite la vendre rapidement. Voici comment lui offrir un « lifting » à petit prix.

Soignez l’extérieur de votre maison

La façade est la première chose que l’on voit lorsque l’on regarde votre maison. Il convient par conséquent d’y porter un soin tout particulier. Sans vous lancer dans un (coûteux !) ravalement de façade, concentrez toute votre attention sur ces petits détails qui ont pourtant toute leur importance. Commencez par réparer votre gouttière si elle est endommagée. Si vous possédez une pelouse, n’hésitez pas à passer la tondeuse (sans oublier de ramasser les crottes que votre adorable toutou aura éventuellement semées !). Idem pour les meubles de jardin. Les nettoyer rapidement à l’aide d’une éponge et d’un peu d’eau savonneuse ne serait pas superflu… Eh oui, ce n’est peut-être qu’un détail pour vous mais aux yeux d’un acheteur potentiel, ça veut dire beaucoup !

Ne négligez pas la porte d’entrée (ni la sonnette !)

Ce n’est pas parce que vous et votre petite famille empruntez systématiquement la porte de derrière (c’est tellement plus pratique !) que les éventuels acheteurs de votre maison feront de même. Il y a même fort à parier qu’ils passeront par l’entrée principale. Et qu’ils sonneront. Il est donc crucial de réparer votre porte ou encore la sonnette si elles sont endommagées. Devoir frapper à la porte de la maison que l’on vient visiter parce que la sonnette de fonctionne pas fait plutôt mauvaise impression. Sans oublier le paillasson qui mérite lui aussi qu’on soigne son look. Pour vous en convaincre, sachez que c’est le plus souvent dans les 90 premières secondes de la visite qu’un acheteur se décide.

Ce sont peut-être des détails pour vous mais pour un acheteur potentiel, ça veut dire beaucoup

Julien P. agent immobilier

Nettoyez sols, tapis et moquettes

Si vous ne remarquez même plus votre moquette tachée ou les traces sur votre carrelage, sachez qu’il n’en va pas de même pour les acquéreurs potentiels qui scruteront le moindre petit détail. Il pourrait par exemple s’avérer judicieux de louer une shampooineuse de tapis ou de moquette. Sans oublier de passer l’aspirateur…

Sus aux mauvaises odeurs

Imaginez votre détresse si l’un des acquéreurs potentiels de votre maison s’arrêtait net en pleine visite et vous demandait, en se bouchant le nez : « Non mais qu’est-ce que c’est que cette odeur ? ». Encore une fois, de la même façon que l’habitude fait que l’on ne remarque même plus tel ou tel défaut de son logement (une ampoule défectueuse, une boîte aux lettres mal fixée, etc.), on ne prête parfois plus attention aux odeurs qui flottent dans sa maison : tabac froid (si vous êtes fumeur), animaux de compagnie (chiens, oiseaux), chaussures ou chaussettes malodorantes (que votre ado aura oublié de ranger…), odeurs de nourriture (surtout si vous avez une cuisine américaine). Bref, pour peu que l’acheteur ait l’odorat sensible, sa visite pourrait s’en trouver gâchée (et la transaction tomber à l’eau…). Et si certains magasins n’hésitent pas à investir dans des parfums d’ambiance afin de chouchouter les narines de leur clientèle (et les pousser à acheter), pourquoi pas vous ?

Conseils Seloger

Votre logement n’est pas un « appartement-témoin » mais il ne doit pas prendre des airs de capharnaüm pour autant. Si vous envisagez de vendre votre maison, pourquoi ne pas en profiter pour vous débarrasser d’objets, de meubles ou de vêtements dont vous ne vous servez plus ? Sites de vente entre particuliers, braderies, dons à des associations… Il existe de nombreuses façons de faire le tri dans ses affaires. Et si, nostalgie oblige, vous ne parvenez pas à vous séparer de certains objets qui vous encombrent et que vous n’utilisez plus (robe de mariée, lits des enfants devenus grands, etc.), faites appel à des proches. Ils auront le recul dont vous manquez pour « couper le cordon ».

Passez les murs au crible

Papier peint qui se décolle, clou mal enfoncé, traces de doigts… Les murs intérieurs d’une habitation doivent être exempts de tout défaut si l’on veut optimiser ses chances de séduire tout acheteur éventuel. Évitez de camoufler ce que vous ne voudriez pas montrer (au moyen d’un miroir ou d’un poster) et effectuez les réparations qui s’imposent. Et s’il vous reste un ou deux pots de peinture, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Désencombrez l’espace

Une chose à sa place et une place pour chaque chose ! Pas besoin d’effectuer un grand nettoyage de printemps mais un peu de rangement serait le bienvenu ! Une maison rangée paraîtra non seulement plus spacieuse qu’elle ne l’est en réalité mais en plus, rien de tel que du désordre pour parasiter la visite d’un acquéreur potentiel. Si vous voulez qu’il consacre 100 % de son attention à votre maison, facilitez-lui la tâche en désencombrant l’espace au maximum ! À vous de jouer (et surtout de ranger !).

Les points clés à retenir

Sans transformer votre habitation en « maison-témoin », veillez à ce que tout soit bien rangé et ayez toujours à l’esprit que l’extérieur d’une maison (façade, jardin) a autant d’importance que l’intérieur.