Combien coûte la viabilisation d'un terrain constructible ?

16 sep 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Quelles sont les étapes nécessaires à la viabilisation d'un terrain constructible ? Quel est le coût d'une telle opération ? Comment faut-il effectuer le calcul d'une viabilisation ? Pour avoir les réponses à toutes ces questions, lisez ce qui suit.

Image
Un terrain constructible
Viabiliser un terrain constructible a un coût. Voici comment l'estimer. © Stephen Farhall

Sommaire

Viabiliser un terrain, en quoi ça consiste ?

Avant d'entamer la construction d'un logement, le propriétaire du terrain, sur lequel l'habitation se situera, doit procéder à sa viabilisation. Cette opération consiste à procéder au raccordement à l'ensemble des services nécessaires pour la vie courante, à savoir :

  • le raccordement au réseau électrique,
  • le raccordement à l'eau et au gaz, l'assainissement du terrain,
  • le raccordement téléphonique.

Entre les frais de raccordement et les éventuelles taxes, viabiliser un terrain peut coûter entre 5 000 € et 15 000 €.

Combien ça coûte de viabiliser un terrain ?

Le tarif d'une viabilisation de terrain peut énormément varier en fonction des situations. Les critères à prendre en compte sont les suivants :

  • La distance entre le terrain à viabiliser et les équipements ainsi que les réseaux à raccorder.
  • La complexité du projet de raccordement et la géologie de votre terrain.
  • Les taxes éventuelles comme la TLE (Taxe Locale d'Équipement) ou la PRE (Préparation Raccordement Égout).

De manière générale, le coût d'une viabilisation est considéré comme une dépense annexe. Il peut pourtant dépasser les 10 000 €. C'est donc un élément important, qu'il faut prendre en considération en amont de l'achat de votre terrain et du début de votre projet.

Pour vous donner un ordre d'idée du budget moyen pour la viabilisation d'un terrain, voici quelques chiffres.

Pour un terrain situé dans un quartier pavillonnaire bien desservi, il faudra débourser environ 5 000 €. Pour un projet situé sur un terrain sans voisinage direct, avec une configuration plus difficile, la viabilisation peut rapidement atteindre les 10 000 €, voire plus.

Comment calculer le coût d'une viabilisation ?

Si vous souhaitez calculer le coût de viabilisation de votre terrain, voici le prix moyen pour chaque raccordement :

  • à l'électricité (comptez 1 000 €),
  • au gaz (comptez de 400 à 1 000 €),
  • à l'eau (comptez 1 500 €),
  • à l'assainissement (comptez de 3 000 à 10 000 €).

À ce tarif de base, il faut ajouter plusieurs dépenses en fonction de la distance entre le terrain et les réseaux publics. Pour le raccordement :

  • à l’électricité, comptez plus de 200 € par mètre après 30 mètres,
  • au gaz, comptez plus de 100 € par mètre après 30 mètres,
  • à l’eau, comptez plus de 45 € par mètre après 10 mètres.

Qui paye pour viabiliser un terrain ?

C'est le propriétaire du terrain, particulier ou promoteur immobilier, qui doit effectuer et payer les démarches de viabilisation. C'est également le propriétaire du terrain qui est responsable des travaux effectués.

Quelle différence de prix entre un terrain viabilisé ou non ?

Vous envisagez d'acheter un terrain constructible, mais vous hésitez entre un terrain viabilisé et non viabilisé ? Voici ce qu'il faut absolument savoir avant de vous engager.

Un terrain non viabilisé, mais raccordable, est beaucoup moins cher qu'un terrain viabilisé. La différence peut aller jusqu'à 50 %, mais vous devrez ensuite payer pour viabiliser le terrain. Pour être certain de faire une bonne affaire, vous devez donc faire des devis auprès de professionnels et prendre en compte les taxes locales et les difficultés éventuelles.

Dans tous les cas, vous devez vous assurer que le terrain est bien raccordable.

Les étapes de la viabilisation d'un terrain

Consultation du CPU, obtention du permis de construire auprès de votre mairie, différents raccordements, on vous présente toutes les étapes pour réussir la viabilisation de votre parcelle.

 CPU, certificat d’urbanisme et permis de construire

La première chose à faire, c'est de vous assurer que le terrain qui accueillera votre maison est bien constructible. Pour cela, rendez-vous dans votre mairie pour consulter le plan local d'urbanisme (PLU). Ensuite, sollicitez un certificat d'urbanisme pré-opérationnel avec les différents travaux de raccordement à effectuer.

Après l'achat du terrain, vous devez vous rendre à nouveau à la mairie pour obtenir un permis de construire. Cette opération est obligatoire pour toute construction de plus de 20 m².

Procédez aux différents raccordements

Une fois que ce document est entre vos mains, vous n'avez plus qu'à faire effectuer les travaux de viabilisation. Si vous demandez l'aide d'un technicien, n'hésitez pas à solliciter plusieurs devis chez différents artisans.

Les travaux à effectuer sont les suivants :

  • le raccordement au réseau d’eau, 
  • le raccordement au réseau des eaux usées,
  • le raccordement au réseau électrique,
  • le raccordement au gaz,
  • le raccordement au réseau de téléphone.
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French