Je suis locataire à Angers : est-ce que j'ai droit aux APL ?

29 déc 2020
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Locataire à Angers, vous disposez de revenus modestes. Mais avez-vous droit aux Aides Personnalisées au Logement ? Si tel est le cas, quelles démarches devez-vous accomplir pour en bénéficier ? Auprès de quel organisme faut-il se tourner ? À Angers, comment vos APL sont-elles calculées ? On vous répond.

Image
Je suis locataire à Angers : est-ce que j'ai droit aux APL ?
À Angers comme ailleurs, les APL permettent de réduire le montant de votre loyer. ©altitudedrone

Sommaire

Comment bénéficier des Aides Personnalisées au Logement (APL) ? 

Destinée à réduire le montant du loyer ou à alléger les mensualités d'un prêt immobilier, l’Aide Personnalisée au Logement (APL) fait partie des aides financières dont peut bénéficier - sous conditions de ressources - un locataire, un sous-locataire ou un propriétaire. Les APL sont attribuées en fonction de plusieurs critères, comme la composition de la famille de celui qui en fait la demande, ses revenus et son logement, ce dernier devant être occupé à titre de résidence principale. Depuis le 1er janvier dernier, les aides personnalisées au logement qui étaient, jusqu'ici, calculées en se basant sur les revenus perçus deux ans plus tôt (n - 2) et réévaluées tous les ans, sont calculées tous les trois mois sur la base des revenus des douze derniers mois connus.

Pouvez-vous prétendre aux APL pour votre location à Angers ? 

Les loyers à Angers restent raisonnables. En moyenne, selon le Baromètre des Loyers SeLoger, un locataire angevin doit débourser, en moyenne, 593 € par mois (13,7 €/m²), charges comprises, pour un logement vide et 619 € (17 €/m²), charges comprises, pour un meublé. En moyenne, c'est dans les quartiers Saint-Serge-Ney-Chalouère et de l'hyper-centre que les loyers sont les plus élevés. En revanche, c'est dans le quartier de La Roseraie qu'ils sont les plus accessibles.

S'ils augmentent de 6 % sur l'année, les prix à la location à Angers restent raisonnables et permettent de trouver à se loger relativement facilement. Mais encore faut-il, pour cela, que vos revenus soient suffisants. Et pour cause, un locataire doit généralement justifier d'un revenu mensuel au moins égal à trois fois le montant de son loyer. Si vos - faibles - ressources constituent un frein à votre recherche d'une location, n’hésitez pas à contacter votre caisse d’allocations familiales (Caf) et à déposer une demande d’APL. Celle-ci se fera en ligne. Il vous sera également demandé de scanner certains documents et de les joindre à votre dossier :

  • Copie-recto-verso de votre carte d'identité, de votre passeport ou de votre extrait d'acte de naissance.
  • Attestation de loyer (sur laquelle votre propriétaire aura apposé sa signature).
  • Un Relevé d'Identité Bancaire (RIB).

 Si la Caf rejette votre demande d'APL, il vous appartient de contester cette décision par l'envoi d'un courrier en recommandé avec accusé de réception. Au cas où votre recours serait, lui aussi, rejeté, vous devriez alors saisir le tribunal administratif.

Comment vos APL sont-elles calculées ? 

Le montant des APL qui vous seront - éventuellement - versées dépend :

  • Du montant de votre loyer (au-delà de certains plafonds, vos allocations seront réduites, voire supprimées).
  • De votre situation familiale (célibataire, en couple…).
  • Du nombre de personnes vivant sous votre toit.
  • De votre patrimoine (s'il dépasse 30 000 €, vos allocations seront diminuées).
  • De vos revenus.  

Attention, comme nous l'expliquions plus haut, alors qu'auparavant, les APL étaient calculées sur la base de vos revenus d'il y a deux ans, leur nouveau mode de calcul prend désormais en compte vos revenus des douze derniers mois. De plus, une réactualisation s'opérera automatiquement tous les trois mois.  

Quels sont les plafonds des APL à Angers ? 

La préfecture du département du Maine-et-Loire étant située en zone 2 (cette catégorie regroupe les villes de plus de 100 000 habitants, Ndlr), les aides personnalisées au logement ne peuvent pas dépasser :

  • 257,92 € pour une personne seule,
  • 315,69 € pour un couple sans enfant,
  • 355,57 € pour une personne seule/couple avec une personne à charge, 
  • 51,70 € par personne à charge supplémentaire.

Quel que soit le montant de son loyer, la somme de 34,76 € restant à sa charge, un célibataire angevin pourra donc bénéficier d'un montant maximum d'APL de 222,38 € (257,14 - 34,76). Enfin, quelle que soit votre situation, nous vous invitons à obtenir une simulation en ligne de vos aides. 

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !