Publi-communiqué

Cet article a été rédigé avec notre partenaire Cardif, expert en assurances..

Est-ce toujours intéressant de changer d’assurance de prêt en 2024 ?

Blandine Rochelle 16 nov 2023
mis à jour le
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Dans le contexte actuel de remontée des taux et de crédits immobiliers qui coûtent toujours plus cher, changer d’assurance de prêt en 2024 est très intéressant ! En optant pour la délégation d’assurance, vous avez la garantie de réaliser des économies sur le coût global de votre prêt immobilier, tout en profitant d’une couverture adaptée à vos besoins.

Image
Changer d'assurance emprunteur permet de compenser la hausse des taux d'intérêt qui pèse sur le coût total du crédit. © scyther5 - Getty images
Changer d'assurance emprunteur permet de compenser la hausse des taux d'intérêt qui pèse sur le coût total du crédit. © scyther5 - Getty images
Sommaire

Avec la remontée des taux, il est essentiel de réduire le coût de son assurance

Cette année, la tendance est à une nette hausse des taux immobiliers, et cette augmentation peut avoir un impact significatif sur le coût total de votre emprunt. C’est pour cette raison qu’il est plus important que jamais de chercher des moyens de réduire les dépenses liées à un emprunt immobilier. Et l’un des leviers vous permettant d’économiser est l’assurance de prêt.

L’assurance emprunteur est une exigence requise de la part des banques qui vous accordent un prêt car elle offre une protection financière en cas d’incapacité à rembourser votre prêt, qui peut être due à un décès, une invalidité ou une incapacité. Or, si vous obtenez une assurance de prêt moins coûteuse, vous pouvez compenser en partie la hausse des taux d'intérêt.

Comparez attentivement les offres du marché en termes d’assurances de prêt, et n’oubliez pas qu’il est obligatoire d’opter pour une couverture au moins équivalente à celle proposée par la banque dans son contrat initial.

La délégation d’assurance de prêt permet une couverture plus personnalisée

La délégation d’assurance consiste à souscrire une assurance de prêt autre que celle proposée par la banque prêteuse. Cette option présente de nombreux avantages, à commencer par celui de mieux adapter votre contrat d’assurance à vos besoins spécifiques. En effet, l’assurance proposée par la banque prêteuse peut être standardisée et ne pas correspondre parfaitement à votre profil et à vos attentes. En optant pour la délégation d’assurance, vous pouvez personnaliser votre contrat en fonction de votre situation personnelle et professionnelle.

De plus, en changeant d’assurance de prêt, vous pourriez bénéficier de taux plus avantageux, car les compagnies d’assurances proposent parfois des tarifs plus compétitifs que les banques, et peuvent également offrir des conditions plus favorables selon votre profil. Face à la remontée des taux d’intérêt, la délégation d’assurance offre l’opportunité de réduire le coût de votre assurance de prêt, et donc du coût total de votre crédit et de vos mensualités.

Enfin, en changeant d’assurance emprunteur, vous pouvez également profiter, selon votre profil, de meilleures garanties. En effet, à situation égale, les assureurs proposent une plus grande flexibilité en termes de couverture et peuvent inclure des options supplémentaires, comparativement à l'assurance de groupe. En conclusion : vous profitez d’une protection plus adaptée tout en réalisant des économies !

Changer d’assurance emprunteur est facilitée depuis la loi Lemoine

La délégation d’assurance de prêt instaurée par la loi Lagarde de 2010 a été complétée par différentes lois, dont la Loi Lemoine de 2022. Cette loi a nettement facilité le recours à la délégation d’assurance, à commencer par le fait de pouvoir changer d’assurance emprunteur à tout moment pendant la durée du contrat. Vous n’avez plus besoin de résilier votre contrat actuel à la date anniversaire du prêt (comme le nécessitait l’amendement Bourquin de 2017), ce qui permet à chacun de changer d’assurance de prêt quand bon lui semble, sous réserve de la condition d’équivalence du niveau de garantie.

Autre aspect de la loi Lemoine : la suppression des formalités médicales pour les assurances de prêt qui cumulent ces trois conditions :

  • Elles concernent un prêt immobilier qui finance l’acquisition d’un bien à usage d’habitation ou à usage mixte.
  • La part assurée sur l’encours cumulé des crédits ne doit pas dépasser les 200 000 € par assuré. Cet encours comprend le prêt demandé ainsi que l’ensemble des prêts immobiliers souscrits par l’assuré.
  • L’échéance de remboursement doit intervenir avant le 60e anniversaire de l’assuré.

Enfin, la Loi Lemoine a renforcé le droit à l’oubli en faveur des emprunteurs et assurés présentant un risque aggravé de santé. Auparavant, ces emprunteurs devaient déclarer leur maladie durant les 10 ans après la fin du protocole thérapeutique, or le délai de droit à l’oubli a été porté à 5 ans pour tous les anciens malades, quel que soit l’âge de l’assuré à la fin du diagnostic.

L’hépatite C a été ajoutée à la liste des maladies bénéficiant du droit à l’oubli au bout de 5 ans de rémission.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Les démarches pour changer d’assurance emprunteur ont été largement simplifiées en 2022. © kate_sept2004 - Getty Images
Assurance de prêt immobilier
Vous trouvez que le coût de votre assurance emprunteur est trop élevé ? Bonne nouvelle : le changement d’assurance de prêt a été largement simplifié en 2022. En effet, vous pouvez désormais changer à...