Comment réussir à faire baisser le coût global de votre prêt immobilier ?

06 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le coût d'un crédit immobilier ne se résume pas au montant à emprunter pour couvrir son achat, ni même au taux de crédit qui lui est associé. Cécilia Laustriat, Directrice E-business B2C au sein de BNP Paribas Cardif, explique comment diminuer le coût global de son emprunt dans le podcast « L’immobilier décrypté » de SeLoger.

Image
couple calcul prêt
Il existe plusieurs leviers pour faire baisser le coût global de son crédit immobilier. © Astarot

Quels leviers de négociation actionner pour réduire le coût total d'un prêt immobilier ?

Lorsque vous empruntez pour acheter un bien immobilier, un certain nombre de taux vous seront présentés. Tout le monde connaît le taux de crédit mais ce n’est pas le seul ! Il y a aussi le TAEA, TAEG, taux nominal ou encore taux d’usure. Ces taux, même s’ils demeurent bas, restent un des leviers de négociation important.

Ça semble assez compliqué, non ?

En fait, c’est assez simple, si tous ces taux ont une signification bien précise et ont leur importance dans votre offre de prêt, le taux à retenir est le TAEG : Taux Annuel Effectif Global. Il représente le coût réel de l’emprunt, il comprend toutes les dépenses liées au crédit : les intérêts, les assurances, les garanties, les frais de dossiers et les frais annexes. Autant d’éléments qui peuvent être négociés avec votre banque.

Parmi les dépenses liées au crédit, quelle est celle qui pèse le plus dans le coût total de votre emprunt ?

Avec les taux d’intérêts qui restent bas, la part de l’assurance emprunteur dans le coût total du crédit est plus importante. L’assurance emprunteur est une assurance obligatoire qui sert à garantir votre prêt en cas d’accident, de maladie, voire de perte d’emploi vous empêchant de rembourser votre crédit immobilier. Si un incident couvert par cette assurance vous empêche de rembourser votre prêt, c’est la compagnie d’assurance qui prendra le relais dans le remboursement de votre crédit immobilier.

Il faut savoir que l’assurance de votre crédit immobilier représente en moyenne 25 % du coût total de votre emprunt. Il n’est donc pas rare de voir le taux d’assurance de prêt plus élevé que le taux du crédit.

Comment faire baisser le coût de l’assurance de prêt ?

Vous pouvez bien évidemment tenter de renégocier le taux avec votre banque. Si elle refuse, vous pouvez choisir une autre assurance que celle qu’elle vous propose, c’est ce que l’on appelle la délégation d’assurance.

Cela consiste à souscrire votre assurance de prêt chez un autre assureur que l’organisme vous ayant accordé le prêt, sous réserve de respecter certaines conditions. Vous pouvez effectuer cette délégation au moment de signer votre prêt immobilier ou même en changer en cours d’emprunt, à tout moment durant la première année après la signature du prêt, puis tous les ans à chaque date anniversaire de votre prêt.

La banque est obligée d’indiquer le TAEG dans les propositions commerciales et dans le contrat de prêt.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A la une !