Cet article a été rédigé avec notre partenaire Sofinco, expert en prêts travaux.

Comment financer les travaux dans son logement ?

18 fév 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Effectuer des travaux de rénovation dans son logement nécessite de mobiliser des sommes importantes. Heureusement, il existe différentes solutions pour financer des travaux, selon la nature des travaux que vous souhaitez engager, leur coût et les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Image
Il est possible d'inclure le coût des travaux dans votre prêt immobilier ou d'opter pour un prêt travaux. © didesign - Adobe Stock
Il est possible d'inclure le coût des travaux dans votre prêt immobilier ou d'opter pour un prêt travaux. © didesign - Adobe Stock

Sommaire

Vos travaux peuvent être pris en compte dans votre prêt immobilier

Pour commencer, si vous souhaitez engager des travaux dans un logement que vous vous apprêtez à acheter, sachez qu’il est tout à fait possible d’inclure le coût des travaux dans votre prêt immobilier global. En effet, un crédit immobilier peut couvrir à la fois l’achat de votre logement et le financement des travaux. Rien n’empêche donc de mener un projet d’achat et de financer des travaux de rénovation en parallèle.

Ce type de projet présente même des avantages dans la mesure où vous allez profiter d’une durée de remboursement plus longue, du taux d’intérêt de votre prêt immobilier qui est souvent plus intéressant que celui d’un prêt affecté aux travaux et vous n’aurez qu’une seule mensualité couvrant les deux financements.

Dans quels cas opter pour un prêt travaux ?

Le prêt 2 en 1, qui couvre à la fois votre crédit immobilier et le financement de vos travaux, s’avère donc intéressant. Cependant, il existe des cas dans lesquels il est plus avantageux d’opter pour deux prêts séparés. C’est notamment le cas si les travaux que vous envisagez ne sont pas lourds ou peu coûteux.

Ainsi, en dessous de 75 000 € de travaux, il est préférable d’opter pour un prêt personnel travaux qui sera dédié à ce projet spécifique. De plus, si vous souhaitez engager des travaux de rénovation alors que vous êtes déjà propriétaire de votre bien, là encore, le prêt travaux est le plus adapté. Notez que l’on relève deux types de prêts pour financer des travaux :

  • Le prêt personnel (1) qui vous permet d’emprunter une somme d’argent et de l’utiliser comme bon vous semble, sans aucun devis ni justificatif d’achat. C’est celui qui vous permet d’obtenir des fonds le plus rapidement, mais le taux appliqué est généralement le plus élevé.
  • Le prêt affecté (1), qui est destiné à financer un projet précis : en l’occurrence des travaux. Dans ce cas, vous devrez produire des justificatifs pour attester que le montant de l’emprunt a été utilisé pour financer vos travaux (devis, factures des matériaux ou des professionnels ayant réalisé les travaux…).

Si vous souhaitez profiter des aides et primes à la rénovation, la souscription d’un prêt travaux s’avère plus avantageux.

L’éco-PTZ : un prêt sous conditions

L’éco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro a été mis en place pour encourager les travaux de rénovation. Ce prêt, sans aucun intérêt d’emprunt, est attribué aux propriétaires occupants ou bailleurs, sans condition de ressources.

Il suffit de réaliser des travaux sur un logement de plus de 2 ans, et de réaliser ces travaux sur au moins l’une de ces catégories :

  • L’isolation thermique de la toiture.
  • L’isolation thermique des fenêtres et portes donnant sur l’extérieur.
  • L’isolation des planchers bas.
  • L’installation ou le remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire.
  • L’installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

Le montant, que vous pouvez obtenir, dépend des travaux que vous allez réaliser et peut aller jusqu’à 50 000 € selon les cas :

  • Vous pouvez obtenir jusqu’à 15 000 € si vous réalisez des travaux dans une seule catégorie.
  • Vous pouvez obtenir jusqu’à 25 000 € si vous réalisez des travaux dans deux catégories.
  • Vous pouvez obtenir jusqu’à 30 000 € si vous réalisez des travaux dans trois catégories ou plus.
  • Vous pouvez obtenir jusqu’à 50 000 € si vous réalisez des travaux permettant un gain énergétique minimum de 35 % et qui sortent le logement du statut de passoire thermique.

Comment toucher les aides à la rénovation ?

Des aides existent pour encourager les travaux de rénovation énergétique, à l’instar de MaPrimeRénov’ qui s’adresse à tous les ménages et qui est notamment cumulable avec l’éco-PTZ.

Pour connaître les aides à la rénovation auxquelles vous pouvez prétendre, l’idéal est d’être accompagné par un expert qui répondra à toutes vos questions sur les aides, les subventions, les types de travaux envisageables (isolation, chauffage, ventilation…) les assurances ou encore le financement de votre projet. 

Sofinco propose par exemple un simulateur gratuit et sans engagement pour évaluer le montant de vos travaux, les primes (1) auxquelles vous pouvez prétendre et le reste à charge éventuel. À noter que ce simulateur est utilisable sans avoir besoin de renseigner vos coordonnées… 

Vous pouvez également être accompagné par un coach (2) en rénovation énergétique tout au long de votre projet. Cela est notamment utile pour monter le dossier de primes (1) auxquelles vous avez droit, trouver une entreprise de confiance certifiée RGE (reconnu garant de l’environnement) proche de votre domicile et pour suivre le chantier jusqu’à son terme. Il peut aussi vous aider à trouver le mode de financement le plus adapté à votre situation.

Si vous passez par ce dispositif, Sofinco vous accorde une avance de primes (1) pour soulager votre trésorerie. Dès lors que votre dossier est validé, le montant des aides qui vous sont accordées est déduit de la facture globale.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Article à caractère informatif et publicitaire.

(1) Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par Sofinco, marque de CA Consumer Finance prêteur : renseignez-vous sur leur disponibilité. La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par le Prêteur. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

(2) Votre dossier sera suivi par notre partenaire Supporter, coachs en rénovation énergétique. SUPPORTER, Société par action simplifiée au capital de 1 000 000€, 82 rue d’Hauteville, 75010 Paris, 401 437 397 R.C.S. Paris.

Vous disposez d'un droit légal de rétractation lors de la souscription de votre crédit.
Cet article vous a été utile ?
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !