Lille encadrera les loyers début 2016

Lille encadrera les loyers début 2016

L’Adil, l’agence départementale pour l’information sur le logement du Nord, a récemment annoncé que l’encadrement des loyers serait certainement mis en place au début de l’année prochaine.

L’Adil du Nord, en charge du calcul du loyer lillois médian, est dans l’attente d’un décret préfectoral. Un blanc-seing qui permettrait à la capitale du Nord de devenir ainsi la deuxième, après Paris, à pratiquer un encadrement des loyers dans le cadre de la loi Alur du 24 mars 2014. Pour Martine Aubry, maire de Lille, cette mesure est nécessaire : « Nous avons le revenu fiscal par habitant le plus faible de toutes les grandes villes, nos loyers sont les deuxièmes en France (des villes de plus de 200.000 habitants, ndlr) derrière Paris, nous venons de passer devant Nice », plaide l'édile dans une dépêche de l’AFP.

2 000 propriétaires sondés pour calculer un loyer médian

Francis Chassard, directeur de l’Adil, assure que « cet encadrement pourra avoir lieu en début d'année 2016 ». Ce dernier considère que le dispositif est l’arme idéale pour lutter contre les marchands de sommeil. « Les professionnels de l'immobilier n'ont rien à craindre. Eux, ils sont dans le marché, ils préfèrent louer au juste prix. Tandis que les marchands de sommeil, des particuliers qui profitent, sont à l'affût de gens en difficulté », a-t-il ajouté. Entre le 18 mai et le début de juillet, 2 000 propriétaires seront sondés pour récolter des informations. L'encadrement des loyers sera par ailleurs « différencié selon quatre tranches ne correspondant pas nécessairement à des secteurs géographiques contigus ». Car il arrive qu’au sein d’une même rue, des écarts de loyers importants existent.

La rédaction vous conseille :