Massif du Jura : les bons plans pour acheter en montagne douce

Massif du Jura : les bons plans pour acheter en montagne douce
partage(s)

Des pistes de fond serpentant entre les sapins gonflés de neige, des raquettes à faire en hors piste, du ski alpin... 3 raisons de choisir le massif du Jura pour s’adonner aux joies du ski en pleine nature.

Massif du Jura, la vie en pleine nature

Dans ce massif jurassien qui traverse trois départements français que sont l’Ain, le Doubs, le Jura, pas de grands sommets comme dans les Alpes ou les Pyrénées, pas de vallées encaissées mais d’immenses étendues vierges ou couvertes de sapins qui font le bonheur des amateurs de ski de fond ou des randonneurs en raquettes. Certaines stations développent aussi le ski alpin pour offrir toutes les activités montagnardes à leurs nombreux adeptes. Pour les amateurs de haute montagne, le Jura peut paraître déstabilisant du fait d’un paysage sans grand pic (le point culminant, Le Crêt, dépassant tout juste les 1700 m). Dès lors, l’environnement semble facile d’accès. Une simple impression que randonneurs et fondeurs remisent rapidement pour faire face à un sport d’endurance, sans répit sur des télésièges ou télécabines. A côté, s’inscrit un parcours gustatif pour le fromage Comté ou le Morbier, la saucisse de Morteau, les vins jurassiens dont le vin Jaune mais aussi un patrimoine de savoir-faire que sont les fonderies des cloches des vaches montbéliardes, l’horlogerie, le bois, le tavaillon une tuile produite à partir d’épicéas…

Chalet-du-Jura
Le Jura offre une large palette de séjours, toujours proches de la nature. © fannyes

Des stations villages et un panel d’activités neigeuses

Les 42 stations que compte le massif ont pour particularité de rester à taille humaine. Même les plus importantes comme Métabief ou Les Rousses gardent un aspect village. Et certaines petites stations ont carrément l’allure de hameau avec tout le charme que cela peut apporter. Les grandes stations offrent un domaine de ski alpin, proposent du biathlon, des snow parks, des pistes de boarder cross… Mais le point fort de la région est le ski nordique. De kilomètres de pistes de ski de fond régalent les passionnés avec pour point d’orgue la Transjurassienne. Les amateurs moins avertis peuvent s’adonner à des escapades en raquettes au travers de magnifiques forêts boisées. Et pour l’après-ski, la patinoire, les balades nocturnes de plus en plus prisées notamment les nuits de pleine lune...

jura-rando
Ski de fond, ski alpin ou raquettes... il est possible de faire toutes ces activités au cours d'un séjour. © Dean Moriarty

Des prix immobiliers très abordables

Les prix reflètent la hauteur des montagnes. Pas de grande poussée même dans les stations plus connues où il existe des programmes neufs conformes à la RT 2012. La majorité du parc reste ancien ou récent avec des bâtiments assez énergivores. Du côté des chalets, la valeur vénale dépend aussi de l’époque, du confort et de l’emplacement. Les vieilles fermes ou granges ont aussi très recherchées mais n’atteignent pas les valeurs vertigineuses affichées dans les Alpes :

  • Pour un bien neuf : comptez de 2 800 à 3 500 €/m²
  • Pour un bien ancien : comptez de 1 300 à 2 500 €/m²

Conseils SeLoger

  • Séjourner avant d’acheter, notamment pour les « urbains ». Dans la région, c’est la nature à l’état pur qui est de mise et non une « mode » ou une « tendance ».
  • Faire le tour des agences des stations les plus connues.
  • Sélectionner le bien en fonction du sport que vous comptez exercer : le ski alpin qui exige une grande station ; le ski de fond ou les raquettes à portée de chalets ou de granges.