Avignon : la cité des Papes affiche des prix immobiliers abordables

Avignon : la cité des Papes affiche des prix immobiliers abordables
partage(s)

Avignon a, depuis bien longtemps, franchi les limites de ses murs pour s’étendre dans toutes les directions. Les acheteurs y trouveront un parc immobilier foisonnant et pas aussi cher qu’on pourrait l’imaginer.

La ville d’Avignon, chef-lieu du Vaucluse, bénéficie d’une situation géographique privilégiée, qui en fait l’interface entre la région lyonnaise et le littoral méditerranéen. Bordée par le Rhône et la Durance, elle compte 90 000 habitants à l’intérieur de ses limites et domine une aire urbaine très vaste, riche de plus de 500 000 âmes. L’activité économique locale est tirée, bien évidemment, par les touristes, lesquels sont, d’une part, attirés par le cœur de ville historique et le palais des papes classés au patrimoine mondial de l’Unesco, mais aussi par l’emblématique festival culturel qui anime chaque été les rues de la ville. De nombreuses entreprises du tertiaire s’y développent par ailleurs.

Intra muros ou extra muros ?

D’un point de vue immobilier et architectural, la ville d’Avignon reflète avant tout deux réalités. Tout d’abord celle de la cité intra-muros, enserrée dans ses murailles et caractérisée par des bâtiments anciens, souvent prestigieux, agrémentés ça et là d’immeubles haussmanniens et de perspectives monumentales percées au XIXe siècle. Au-delà des remparts, les points cardinaux servent de repère aux quatre grands ensembles de quartiers, qui font la part belle aux petites maisons et aux résidences plus modernes.

L’immobilier à Avignon en quelques chiffres

  • En 2007 et selon l’Insee, la commune d’Avignon comptait un total de 48 493 logements : soit tout de même 4 000 de plus que dix ans auparavant.
  • La ville compte 30 % de maisons, soit une proportion relativement élevée comparativement à d’autres agglomérations.
  • Les prix restent raisonnables en moyenne : comptez 2 100€ du mètre carré en 2014.

Transports : Avignon, carrefour historique

La principale autoroute est l’A7, qui décrit un axe nord-sud de Lyon jusqu’au littoral méditerranéen. L’A9, quant à elle, dessine une diagonale qui part d’Orange et va jusqu’en Espagne. Une gare TGV a été inaugurée dans le quartier de Courtine en 2001 : elle permet de rallier Paris ou Marseille sur la LGV Méditerranée. Avignon, par ailleurs, est réputée pour ses quelques 145 kilomètres de pistes cyclables et pour son réseau de bus, le TCRA.

Avignon : les quartiers à viser en priorité

Jeunes actifs et étudiants pourront apprécier un pied-à-terre à l’intérieur des remparts : l’atmosphère y est gaie, vivante et animée tout au long de l’année. Les familles seront davantage incitées à s’éloigner vers les quartiers résidentiels extérieurs, dont Saint Jean Grange d'Orel et Reine Jeanne au nord, Les Sources et la Barbière au sud ou encore Louis Gros et Champfleury à l’ouest. Pour les plus grands espaces, reste enfin l’option de certaines communes voisines et prestigieuses, comme Villeneuves-lès-Avignon et les Angles.

Verdoyante, animée, dynamique, Avignon présente par ailleurs un parc immobilier assez diversifié, qui permet de faire chuter les prix moyens à l’achat. De l’avis général, une ville où il fait bon vivre.

Les points clés à retenir :

  • Forte de son patrimoine exceptionnel et de son dynamisme économique, Avignon attire de nombreux habitants.
  • L’urbanisme marque une scission nette d’un côté et de l’autre des remparts.
  • Les moyens de transport tirent profit de la situation centrale de la ville sur l’axe nord-sud.