Grand Paris : dans quelle ville investir pour acheter votre logement ?

Grand Paris : dans quelle ville investir pour acheter votre logement ?
partage(s)

Aubervilliers, Cachan, Saint-Denis, Villejuif... Avec le projet du Grand Paris, ces villes limitrophes de la capitale vont voir leur prix immobilier augmenter sensiblement. Alors dans quelle ville investir ?

Le Grand Paris, un projet urbain ambitieux

Le Grand Paris, qui devrait sortir de terre d’ici à 2030, prévoit de multiplier par deux le réseau des transports en commun en Ile-de-France, avec des nouvelles gares et lignes de métro. Ce nouveau maillage ferroviaire francilien sera accompagné d’un développement économique et urbain sans précédent. Au programme, construction de nouvelles gares, de pôles économiques d'enseignement, de recherche ou encore de santé et bien sûr de nouveaux logements.

Bon à savoir

Avec l’attractivité des nouveaux aménagements du Grand Paris, de nombreuses villes vont voir leurs prix immobiliers augmenter de 10 à 15 % d'ici 2025.

Cachan, Villejuif, Saint-Denis... ces villes où il fait bon investir

A plus long terme, les plus-values pourraient même représenter 20 à 40 % en fonction des villes et de leur mue selon les chiffres de Foncia. C’est le cas de la ville de Cachan qui affiche des prix immobiliers parmi les moins chers du Grand Paris (4 000 €/m² en moyenne). Avec le développement de son campus universitaire et l’arrivée du métro (ligne 15) en 2022, elle représente un beau potentiel d’investissement locatif. De même pour Villejuif,  qui va bénéficier non seulement d’une connexion forte en transport en commun (lignes 7, 14 et 15), mais aussi d’un pôle de compétitivité dédié à la santé. On compte également d’autres étoiles montantes comme Aubervilliers, le Kremlin-Bicêtre ou encore Saint-Denis.

Hausse des prix immobiliers dans le Grand Paris

Pour acheter votre logement, misez sur les zones des nouvelles gares

68 : c'est le nombre de nouvelles gares que comptera le réseau du Grand Paris d'ici 2030. Ces gares, réparties entre 4 nouvelles lignes (15, 16, 17, et 18) et une extension de ligne existante (ligne 14), offriront davantage d’accessibilité à des villes plus éloignées de Paris. Une récente étude OpinionWay, pour le groupe Atland, conseille d’ailleurs les ménages, qui veulent acheter un appartement neuf pour le louer, de miser sur les communes desservies par les nouvelles gares «en particulier celles qui jusque-là ne bénéficiaient pas de réseaux de transport assez denses ». Ainsi des villes jusqu’alors plutôt enclavées comme Noisy-le-Grand ou Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), Saclay (Essonne), L'Haÿ-les-Roses ou encore Thiais (Val-de-Marne) vont bénéficier d’une nouvelle attractivité et n’ont pas encore vu leurs prix flamber, contrairement aux communes limitrophes de la capitale.

N'attendez pas la hausse des prix immobiliers pour investir !

Que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien, les biens immobiliers dans les zones situées sur le tracé du réseau du Grand Paris offrent une solution alternative très intéressante aux particuliers désireux d’investir dans la capitale. Mieux encore, avec des prix au m2 inférieurs à 5 000 €, elles ouvrent le marché de l’investissement locatif à des investisseurs moins fortunés, en leur assurant des rendements intéressants et de belles opportunités de plus-values. A condition toutefois d’investir sans attendre, car les prix immobiliers augmentent vite, souvent même avant le premier coup de pioche.

Chiffres clés

  • Attractivité économique :  29 pôles d’emploi et 2 millions de salariés
  • Recherche et innovation : 8 pôles de compétitivité et 150 000 emplois